Le plaisir de s'informer juste et vrai, en temps réel !
Pub-bourse

Ziguinchor :Ousmane Sonko réitère sa volonté de renommer des rues et avenues par devoir de mémoire

0 93

Le nouveau maire de Ziguinchor a réitéré lors de la première session municipale à la salle de délibération de l’institution de Ziguinchor sa volonté de renommer les rues et avenues   » Nous sommes engagés auprès des Ziguinchorois, dans le cadre du programme BUROK et par devoir mémoriel , à renommer les rues et avenues de Ziguinchor portant des noms négativement charges d’histoire coloniale. Le maintien de ces dénomination plus de six décennies après notre indépendance est une offense à notre dignité nationale » a t-il estimé.

« Vous ne verrez jamais en France une rue qui s’appelle « Place Hitler » ou « Place Guering » où je ne sais quoi. Ici le Lieutenant Javelier était commandant des régiments pour asseoir la colonisation par la force. Il tapait sur tous ceux qui étaient réticents mais tous ceux qui ne voulaient pas payer l’impôt etc. Lors de la première guerre mondiale, il a recruté des indigènes à Bignona, amenés en France personne n’est revenu vivant. Est-il normal que 63 ou 64 ans après l’indépendance qu’il y ai une rue qui s’appelle lieutenant Javelier ou lieutenant Triche c’est la même chose », a t-il déploré.

« Quelle histoire voulons nous apprendre à nos enfants et petits enfants. Il est bon qu’ils sachent que leurs parents et grands-parents ici à Séléki en 1886 ont résisté, se sont battus et on gagne. Ce n’est pas seulement par rapport à l’histoire mais à la projection de notre avenir. Notre histoire est racontée par l’autre, il faut restaurer tout cela à la dimension symbolique. C’est important dans le levier politique de tout développement. Il y’a des rues qu’on a pas débaptisées notamment la rue « Père Évant » parce que nous considérons qu’il a été du bon côté de l’histoire. Il s’est opposé au recrutement forcé du côlon et a toujours été du côté des populations. Et il est à l’origine du cimetière mixte de Santhiaba de Ziguinchor ce que beaucoup de gens ne savent pas » a t-il conclu.

Ainsi le maire Ousmane Sonko propose que l’Avenue Javelier soit rebaptisée « Avenue du Tirailleur Africain » et la rue du Lieutenant Lemoine rebaptisée « Rue Thiaroye 44″. La rue du Lieutenant Truch soit rebaptisée  » la Rue Séléki 1886″, la rue de France rebaptisée « Rue de l’Union Africaine », la rue Général de Gaulle rebaptisée »Rue de la Paix ».

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.