Le plaisir de s'informer juste et vrai, en temps réel !
Pub-bourse

VIOLENCES BASEES SUR LE GENRE: ABJ de Grand Dakar et l’ONG Voix Essentielles sensibilisent

0 118

L’association Benno Jappalanté de Grand-Dakar en partenariat avec l’ONG Voix Essentielles ont tenu ce jeudi un atelier de formation sur les violences basées sur le genre au centre socioculturel de Grand-Dakar. A cet effet, une trentaine de filles ont été formées et sensibilisées sur les diverses formes de violences.

Le centre socio-culturel de Grand Dakar a abrité ce jeudi l’ouverture d’un atelier de formation sur les violences basées sur le genre. Les filles, des badienous Gokh et des Imams ont assisté à cet événement presidé par Docteur Fatou Faye NDIAYE DEME, directrice de la Famille et de la Protection des groupes vulnérables au Ministère de la Femme, de la Famille et du Genre, venue representer Mme Ndeye Sali Diop Dieng empechée.
Ainsi, plus d’une trentaine de filles ont été formées et sensibilisées sur ce fléau qui gangrène notre société. Il faut ajouter que cet atelier va durer encore deux jours.
Mme Deme Dr Fatou Faye a rappelé l’importance du thème qui, d’après elle, entre en droite ligne avec leur mission. Elle a ainsi félicité les initiateurs de ces moments d’échanges avec les jeunes filles qui sont les principales concernées car elles seront les femmes de demain.
Il s’agit également, selon toujours la directrice de la Famille et de la Protection des groupes vulnérables, de les doter de connaissances nécessaires afin de mieux sensibiliser les communautés pour l’abandon des VBG.
Au total, 30 jeunes filles issues des mouvements et associations du département de Dakar seront capacitées sur la communication sociale pour un changement de comportement avec l’approche NE PAS NUIRE dotées de connaissances nécessaires en guise de mieux sensibiliser les communautés.
Les acteurs communautaires comme les “badienou gokh ” les imams, chefs de quartier ont été conviés à la session de formation de même que le ministère de la femme ,de la famille et du genre .
Dr Déme a salué la pertinence du thème et souhaite que cette rencontre soit inscrite sur l’agenda national de la Fille .Elle a aussi affirmé son souhait de voir ce genre de session de formation dans les autres localités du pays pour une meilleure sensibilisation qui aboutira à un changement de comportement .
Amath Diouf président de l’Association Benno Jappanté a affirmé que ces jeunes filles seront formées sur l’importance de dérouler des activités de promotion d’abandon des violences faites aux femmes à travers la communication sociale pour un changement de comportement avec l’approche NE PAS NUIRE.
Il ajoute qu’une fois armées de ces outils , elles serviront de relais pour leurs camarades et leurs parents afin de prêcher la bonne parole .

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.