Le plaisir de s'informer juste et vrai, en temps réel !

CLIQUEZ SUR L'IMAGE POUR NOUS SOUTENIR

UA : Macky Sall achève une présidence de plaidoyer en faveur d’un nouvel ordre mondial ouvert à l’Afrique

0 239

Le plaidoyer pour un ordre mondial plus juste, la défense des valeurs et cultures africaines et l’investissement pour la résolution des conflits figurent parmi les axes majeurs du mandat d’un an du chef de l’Etat sénégalais, Macky Sall, à la tête de l’Union africaine (UA).

Le président sénégalais, président en exercice de l’UA depuis février 2022, doit céder cette fonction lors d’un sommet des chefs d’Etat et de gouvernement prévu samedi et dimanche à Addis Abeba, en Ethiopie.

Macky Sall, arrivé à Adis-Abeba ce vendredi en début d’après-midi, avait succédé au président de la République démocratique du Congo (RDC) Felix Tshisekedi.

Le passage de Macky Sall a été marqué par un intense plaidoyer en faveur d’un nouvel ordre mondial plus juste, davantage ouvert au continent africain.

Cette campagne de plaidoyer s’est exprimée sur plusieurs théâtres d’action de la diplomatie internationale.

Le président sénégalais s’est ainsi beaucoup investi pour convaincre les grands décideurs du monde de donner à l’Afrique un siège de membre permanent au Conseil de sécurité de l’Organisation des Nations Unies.

La même ardeur a été déployée pour permettre au continent africain de disposer d’un siège de membre au G20, regroupant les pays les plus industrialisés.

Au regard du soutien des grandes puissances du monde à cette idée, les conditions sont réunies pour doter le continent d’un siège de membre au prochain sommet de l’organisation prévu en Inde.

Placer l’Afrique au cœur des enjeux environnementaux du monde a dans le même temps été une des préoccupations de Macky Sall, à travers un activisme en faveur d’une transition énergétique juste et équitable.

Il s’est ainsi affiché en première ligne dans le plaidoyer pour la dé-carbonisation de l’économie, l’application de l’accord de Paris sur le climat, la priorité pour l’Afrique d’utiliser ses ressources pour l’accès universel à l’électricité (plus de 600 d’Africains n’y ont pas accès).

A la présidence de l’UA, Macky Sall s’est également investi pour la défense des valeurs de culture et de civilisation africaine sur certaines questions, estimant notamment qu’au-delà de la vocation universelle de certains droits, libertés et principes, le monde devait tenir compte des réalités locales.

L’apaisement des situations conflictuelles et le plaidoyer pour la lutte contre le terrorisme n’ont pas été en reste lors du mandat de Macky Sall à la tête de l’UA.

Le monde a encore à l’esprit son déplacement en Russie pour rencontrer le président Vladimir Poutine ayant sans doute contribué à permettre une levée du blocus des exportations du blé ukrainien.

La souveraineté médicale et alimentaire, la lutte contre les violences faites aux femmes et aux filles et le plaidoyer en faveur du financement des infrastructures, condition indispensable de l’intégration africaine, font partie des thématiques de la présidence de Macky Sall à l’UA.

‘’L’accélération de la mise en œuvre de la Zone de libre-échange économique continentale africaine (ZLECAF)’’ est d’ailleurs le thème central du sommet de l’UA de ce week-end.
source: APS

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.