Le plaisir de s'informer juste et vrai, en temps réel !
Pub-bourse

Transfert d’électeurs à Grand Dakar : La commission dénonce des cas de fraudes de faux et d’usage de faux…

0 110
In extenso le communiqué de la commission administrative 
 Les opérations sur les listes électorales (inscriptions et transferts) ont débuté dans la circonscription de Grand Dakar depuis le 31 juillet 2021 à la sous-préfecture sis à Liberté 3 La commission accueille les représentants des différents partis et mouvements de la commune qui assurent le suivi et le contrôle des opérations afin d’assurer des élections transparentes gages de la légitimité de la future institution municipale.
Nous membres de la commission, représentants des partis et mouvements avons constaté depuis le début un nombre de 723 de modification d’adresse électorale ( transfert) et de 1028 nouvelles inscriptions( primo votant). Les transferts nécessitant le dépôt d’un certificat de résidence dûment signé par l’autorité municipale . Une circulaire du gouverneur de Dakar en date du 05 Août 2021 a donné au sous-préfet l’autorité de délivrer le certificat de résidence sur présentation d’un certificat de domicile signé par les chefs de quartiers  confirmé par un rapport de l’officier de police ou de la gendarmerie habilité . Depuis cette date nous avons constaté que des manœuvres de transferts d’électeurs qui brandissent des résidences signées par l’autorité préfectorale de l’arrondissement avec des domiciles inexacts et une absence du rapport de la sécurité publique , ce qui n’est pas conforme au circulaire du gouverneur . Trois résidences ont mentionnée le domicile d’un membre de la commission qui ne reconnaît aucunement ces hommes et femmes. Ces cas sont récurrents et une interrogatoire de ces individus fait la preuve que les certificats de résidences sont délivrés au niveau du siège de l’APR de Grand Dakar  du ministre de la femme  Ndeye Saly Diop Dieng.
Nous dénonçons avec force ces cas de fraudes de faux et d’usage de faux qui altèrent la vérité des urnes. Nous avons informé le sous-préfet qui dégage ses responsabilités en nous disant que les dysfonctionnements sont notés partout alors qu’une enquête officielle devait être déclenchée pour sanctionner les uns et les autres pour « détention illégale » de documents administratifs.
Nous prenons à témoin l’opinion publique de Grand Dakar car c’est un combat citoyen et non politique . Les élus de Grand Dakar risquent de traîner une illégimité pathologique. La commission tient à informer les autorités administratives, la CENA qui engagent leurs responsabilités dans la transparence des élections.
Il est encore temps pour arrêter cette fraude sinon nous serons obligés d’utiliser d’autres méthodes moin pacifique pour faire face. Nous disons non aux trafics d’électeurs.
Ont signé:
Le représentant du Parti socialiste : THIE KANTE
La représentante de pastef: Lillibeth Lambal
Le représentant de la génération Dieuf ak mame thierno: elzo Diakhate
Le représentant de taxawu Senegal : Bocar Kane
Le représentant de PTP: Alassane Thiandella Fall
Le représentant du maire: Mohamed Ali Kourouma
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.