Le plaisir de s'informer juste et vrai, en temps réel !
Pub-bourse

Toutes les doléances exprimées en perspective du magal de Porokhane ont connu un degré de réalisation satisfaisant

0 182
Toutes les doléances exprimées en perspective du magal (pèlerinage) de Porokhane ont connu un degré de réalisation satisfaisant, s’est réjoui jeudi le gouverneur de la région de Kaolack (centre), Alioune Badara Mbengue.
Le magal de Porokhane, un pèlerinage annuel dédié à Mame Diarra Bousso, la mère de Cheikh Ahmadou Bamba (1853-1927), le fondateur de la confrérie musulmane des mourides, se tiendra le 10 février.
‘’Nous avons organisé un premier comité régional de développement (une réunion préparatoire de l’événement) au cours duquel les chefs de service ont pris l’engagement de travailler à la réussite totale du magal de Porokhane (…) Nous avons constaté ensuite que toutes les doléances exprimées ont connu un degré de réalisation satisfaisant’’, s’est réjoui M. Mbengue.
Il s’exprimait en marge d’une réunion d’évaluation des préparatifs de cet événement religieux, en présence du coordonnateur de son comité d’organisation, Serigne Bassirou Mbacké dit Serigne Bass Porokhane.
Des chefs de service et des autorités administratives ont également pris part à cette rencontre, à Porokhane, dans le département de Nioro.
‘’Cet engagement pris par les chefs de service est satisfaisant. Nous espérons une réussite du magal, du point de vue organisationnel’’, a souligné le gouverneur.
Il rappelle que les questions soulevées pour la bonne organisation de l’événement sont, entre autres, la sécurité, l’eau, l’assainissement, l’hygiène, l’électricité, la santé, les infrastructures routières.
‘’Pour chacun de ces points, nous avons noté un niveau de réalisation satisfaisant’’, a insisté le gouverneur de Kaolack.
‘’Concernant la sécurité, la gendarmerie est déjà sur place. Elle est à pied d’œuvre pour assurer la sécurité de la ville de Porokhane [où] un important dispositif sera déployé dès la veille du magal’’, a assuré Alioune Badara Mbengue.
A Porokhane, un plan de circulation a été défini par le préfet, avec la collaboration de la gendarmerie, selon M. Mbengue.
Il annonce que 150 sapeurs-pompiers seront déployés à Porokhane, pour mettre en place ‘’le dispositif de sensibilisation et d’alerte’’.
‘’A Porokhane, toutes les infrastructures hydrauliques ont été entretenues. Le réseau a été agrandi, les branchements sociaux sont en train d’être posés. Et des camions-citernes seront mis en place pour le ravitaillement de la ville en eau’’, a promis le gouverneur.
Concernant l’électricité, il signale que ‘’la SENELEC s’est engagée à faire en sorte qu’il n’y ait pas de coupure d’électricité à Porokhane durant le magal’’.
‘’Des postes médicaux avancés ont déjà été mis en place. Et un camp de vaccination contre la Covid-19 a été installé à Porokhane’’, a assuré Alioune Badara Mbengue. Il a demandé aux services concernés de mettre à la disposition du comité d’organisation du magal des camions de vidange, pour un bon assainissement de la ville.
‘’Presque tous les engagements pris ont été respectés. Nous remercions l’ensemble des chefs de service qui travaillent à une bonne tenue du magal de Porokhane’’, a réagi le coordonnateur du comité d’organisation, Serigne Bassirou Mbacké. Il invite les fidèles à venir accomplir le pèlerinage.
Le khalife général des mourides, Serigne Mountakha Mbacké, est arrivé depuis quelques jours à Porokhane pour les préparatifs du magal de Mame Diarra Bousso.
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.