Le plaisir de s'informer juste et vrai, en temps réel !
Pub-bourse

Tension politique au Sénégal: Bougane Guèye Dany et Fadel Barro vilipendent Macky à Touba

0 125

Après Médina Baye, Tivaouane et Ndiassane, la coalition Diami Gox Yi était dans la cité religieuse de Touba, aux côtés de Gueum Sa Bopp et d’autres coalitions, dans le cadre d’un programme baptisé « Pencoo ». Fadel Barro et Bougane Guèye ont eu l’occasion de répliquer au procureur de la République du Sénégal.

Le leader de la coalition Gueum Sa Bopp, Bougane Gueye Dany et Fadel Barro de Diami Gox Yi étaient les hôtes du khalif général des mourides, Serigne Mountakha Mbacké, le lundi 27 juin 2022. Cette visite fait partie de leur programme « Peenco ». Ceci consiste à rencontrer les familles religieuses pour discuter de la crise politique que traverse le pays.

Ainsi, le leader de Diami Gox Yi a eu l’occasion d’attaquer le parquet. Selon lui, le procureur est là pour le parti au pouvoir, il fait peur au cœur des Sénégalais. En fait, il ignore l’existence des terroristes prônés par Amadou Diouf. Selon Fadel Barro, il s’agit d’une pure propagande en faveur du président de la République.
En même temps, il se souvient avoir été traité de terroriste dans toute l’Afrique. Et parce qu’il n’avait jamais été impliqué dans un tel problème.

En conséquence, Fadel Barro et Bougane Gueye affirment que la justice sénégalaise est à terre. Selon le leader de Gueum Sa Bopp, la direction des élections est incapable d’organiser des élections libres et transparentes. Par conséquent, il indexe à la fois le pouvoir exécutif et le pouvoir judiciaire.

En effet, Bougane Gueye affirme que le président Macky Sall est le seul responsable de cette crise politico-judiciaire que vivent les sénégalais. Il le traite de tyran. Selon lui, Macky Sall est dominé par la peur. Pour cette raison, elle a équipé l’armée de matériel de répression pour placer le pays à chaos.

Fadel Barro exhorte les gens à ne pas tomber dans le piège de l’administration de Macky Sall. Le chef de la coalition Diami Gox Yi affirme que l’affaire des restrictions de mandat de la CEDEAO n’a rien à voir avec le Sénégal. Selon lui, cette question est déjà réglementée par la Constitution. Il assure également aux Sénégalais que l’armée ne leur tirera jamais dessus. Car lorsque la situation se présente, les militaires se montrent toujours républicains.

Birane Diop (Correspondant)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.