Le plaisir de s'informer juste et vrai, en temps réel !
Pub-bourse

SECTEUR DE LA MICROFINANCE: Zahra Iyane THIAM annonce des assises

0 235

Dans le cadre de la mise en œuvre du programme d’accompagnement des acteurs de la microfinance, Madame le Ministre de la Microfinance et de l’Economie sociale et solidaire, Mme Zahra Iyane THIAM DIOP, présidé hier, une cérémonie de remise d’attestations de formation et de matériels informatiques à des dirigeants de Services financiers décentralisés( FSD).

 

Ces sessions de formation ont permis le renforcement de capacités de 175 dirigeants issus de 48 SFD répartis sur douze (12) régions
du Sénégal qui ont tous bénéficié de formation, contre 150 dirigeants de 40 SFD, initialement prévu. C’est dire l’impacte réel de ces formation dans ce secteur d’activité. Ces acteurs composé des dirigeants de SFD que se soit des dirigeants et du personnels techniques avec des choix des thématiques riches et diversifiés. Des formations qui répondu aux exigences de ce secteur de la microfinance..
<<Je peux affirmer, au regard des résultats probants obtenus, que ce programme de formation a connu un succès éclatant. Ce succès qui est à la hauteur de nos attentes, est en parfaite cohérence
avec les objectifs initiaux fixés, objectifs que nous avons d’ailleurs
largement dépassé>> s’est extasié le ministre de la microfinance.

Une initiative qui s’inscrit en dynamique de promouvoir le renforcement du capital humain. Elle favorise donc une meilleure efficacité des SFD ainsi qu’au développement de ce secteurs d’activités. Ainsi le Fond d’impulsion de la Microfinance a joué un rôle important dans les SFD en favorisant leur viabilité afin de leurs permettre d’offrir des services financiers de qualité adapté aux besoins de la population. Ce secteur d’activité constitue des programmes prioritaires des politiques économiques du Chef de l’Etat à travers le ministère de la Microfinance qui a facilité aux FSD la délivrance de services attendus par les population. <<Le secteur de la microfinance se trouve aujourd’hui dans un tournant
décisif de son évolution, notamment celui de rester financièrement et
socialement performant.
L’enjeu est donc vital pour notre secteur, car il s’agit de faire mieux que
dans le passé, en intégrant les innovations nécessaires, notamment la
finance digitale.
A ce niveau, mon département s’engage à poursuivre de telles priorités
dans ses actions, à travers les instruments mis à sa disposition. Ce programme vise une meilleure professionnalisation des SFD de petite
taille, à travers, entre autres>>, a fait savoir Madame la ministre de la microfinance.

Le ministre a mis les mains dans la pâte pour outiller les bénéficiaires en faisant don d’un engagement. En marge de la rencontre, le ministre a annoncé la tenue des assises de la microfinance afin de rendre le secteur plus performant.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.