Le plaisir de s'informer juste et vrai, en temps réel !
Pub-bourse

Pose de la première pierre du Marché “Syndicat” de Pikine: Le DG El Hadj Malick Gaye traduit en acte la vision du chef de l’Etat

0 73

Le ministre du commerce, des petites et moyennes entreprises Mme Aminata Assome Diatta a procédé, ce vendredi, en présence du directeur général de l’Agence d’Execution des Travaux d’Interet public (AGETIP) monsieur El Hadj Malick Gaye, des maires Abdoulaye Timbo et Isakha Diop, à la pose de la première pierre du projet de reconstruction du marché Syndicat de Pikine. Une initiative du Chef de l’Etat dont l’attention avait été attirée par l’occupation anarchique de la voie publique de ce marché à l’occasion de l’inauguration du stade Alassane Djigo, si l’on en croit au directeur général de l’AGETIP.

 

Sous la houlette du Chef de l’Etat Macky Sall,le ministre du commerce Assome Diatta et le Directeur Général de l’Agetip,El Hadji Malick Gaye ont procédé ce vendredi à la pose de la première pierre du marché Syndicat de Pikine. Ce,pour traduire en acte la vision politique du Chef de l’Etat qui voudrait vulgariser le Programme de Modernisation des Marchés.

« Il a prit la décision de reconstruire le marché syndicat de Pikine, afin de le rendre conforme à ses ambitions pour le Sénégal », a renseigné El Hadji Malick Guèye, directeur général de l’Agetip. Selon lui, ce nouveau marché va créer un cadre répondant à de meilleures conditions d’hygiène, de sécurité, de salubrité et de sûreté.

La reconstruction de ce lieu entre dans le cadre du programme de modernisation des marchés. Le programme vise 81 marchés répartis dans 14 régions pour un montant de 69,5 milliards. Il s’agira de construire un marché moderne aux standards internationaux, sur une surface de 1.5 hectare avec une capacité de 711 cantines, un hall détaillant de 2000 m2, 11 entrepôts, 02 chambres froides, un espace pour poissons, un espace pour viande, 05 restaurants, un quai de débarquement d’une capacité de 12 camions et une aire de stationnement rapide pour 28 véhicules. A cela s’ajoutent 8 entrées avec des voies de circulation de 3m et une de 6m qui permet une bonne évacuation en cas de sinistre et 3 issues de secours ainsi qu’une rampe d’accès pour les personnes à mobilité réduite.

Le marché sera doté d’une brigade de police, d’un local gardien et sécurité. Les commerçants et les agents de sécurité seront formés à la manœuvre des moyens de sécurité.

Les travaux vont durer 15 mois, selon le ministre du commerce. Aminata Assome Diatta, qui a présidé la cérémonie, a invité les acteurs au respect des délais pour permettre aux commerçants de retrouver leur marché à temps et de continuer leur travail. Ce marché, note le ministre, doit respecter les commodités liées à l’environnement et à l’assainissement.

Dans la même dynamique, Baye Laye Ndiaye, délégué général du marché, a salué l’implication des commerçants depuis le début du processus de reconstruction. Les maires Issakha Diop et Abdoulaye Timbo, qui ont également pris la parole ont salué cette infrastructure qui est la suite logique des réalisations du Chef de l’Etat.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.