Le plaisir de s'informer juste et vrai, en temps réel !
Pub-bourse

Musique sénégalaise : Lamine Faye, un virtuose oublié

0 224

Issu dune grande famille de musiciens, Lamine Faye a fait les beaux jours du Super Diamono. Guitariste habile avec une dextérité unique, ses notes de solo ont bercé plusieurs générations de mélomanes. A la musique sénégalaise, il a donné ses lettres de noblesse en lui inculquant un second souffle avec de jeunes chanteurs et musiciens talentueux au sein du Lemzo Diamono. Avec une identité musicale portée par le Marimbalax, de nouvelles voix se sont révélées sous sa direction avant de conquérir tout un pays et bouleverser une hiérarchie dominée par des orchestres classiques. Alioune Mbaye Nder, Mada Bâ, Fallou Dieng, Amath Samb, Amy Mbengue, Moussa Traoré, Baye Demba Ndir, Pape Diouf, Salam Diallo sont autant de bourgeons que Lamine Faye a fait éclore au Lemzo Diamono avant leur épanouissement dans le vaste champ musical sénégalais.
Après la première qualification des Lions du Sénégal à la coupe du monde en 2002, Lamine Faye signe les arrangements de l’album Ca kanam pour accompagner les Lions en Corée et au Japon. Toutes les grandes voix de musiques sénégalaises étaient réunies sous la direction musicale du Maestro Lamine Faye. Ousmane Touré, Thione Ballago Seck, Youssou Ndour, Omar Pene, Ismaïla Lô, Baba Maal, Coumba Gawlo Seck, Ouza Diallo, Demba Dia, Mapenda Seck, Asane Ndiaye, Ndongo Lô, Fatou Guewel Diouf, etc. ont fusionné leurs voix avec la sensibilité populaire durant tout le parcours historique du Sénégal, à la coupe du monde. Aujourd’hui, qu’il est éloigné de la scène musicale depuis plusieurs années par la maladie, Lamine Faye est un virtuose oublié par les autorités culturelles du Sénégal qu’il a dignement servi…

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.