Le plaisir de s'informer juste et vrai, en temps réel !

CLIQUEZ SUR L'IMAGE POUR NOUS SOUTENIR

MODE / Collé Sow Ardo célébrée par une trentaine de créateurs africains

0 122

Une trentaine de stylistes et de grands noms de la mode africaine ont participé, samedi, à Dakar, au défilé international célébrant les 40 ans de la marque Collé Sow Ardo, à la grande satisfaction notamment du styliste nigérien Alphadi, pour qui c’est ‘’un mélange panafricain’’ venu rendre hommage à la « Reine du pagne tissé ».

Surnommé ‘’Le prince du désert’’, Alphadi a aussi rendu hommage à l’Afrique, du nord au sud, de l’est à l’ouest, en présentant dans sa collection de jellabas sur lesquels on retrouve du « koko dunda », le pagne traditionnel de Bobo-Dioulasso (Burkina Faso), du batik ou encore du bogolan malien, un hommage à l’Afrique, au roi du Maroc, à son pays, le Niger, et à son peuple qui a connu, dit-il, un coup d’Etat.

’Je rends hommage à l’esprit créatif de Collé. Je suis d’origine berbère, arabe, sonrai et même wolof, un mélange extraordinaire qui mêle l’Afrique et l’Amour’’, a lancé le fondateur du Festival international de la mode africaine.

‘’Je suis très content d’être là aujourd’hui, c’est une manière de montrer que ce que vous faites ici au Sénégal a de la valeur, la paix. Je suis ambassadeur de la paix pour l’Unesco. Quand on est ensemble, on ne se fait pas de mal’’, a poursuivi Alphadi.

Le doyen Pathé’O de la Côte d’Ivoire propose des vestes ou des chemises africaines pour hommes en batik patchwork ou des « koko dunda » très légers pour les femmes.

Le textile de la Guinée, composé de ‘’lépi » ou  »forêt sacré’’, a servi de base de travail à Talibé Ba, pour exhiber son savoir-faire.

Gilles Touré de la Côte d’Ivoire, fidèle à sa collection « Fleur », déjà présentée à « Sira vision », rend hommage à Collé Sow Ardo. ‘’J’ai l’habitude de venir à Dakar pour Collé. Cette fois-ci, c’est exceptionnel parce que ce sont ses 40 ans de mode. Elle a réuni tout le monde autour d’elle et on est venus avec beaucoup de plaisir’’, indique Gilles Touré.

Binta Ba du Gabon, Dou Traoré du Mali et Pépitta D du Bénin, entre autres, ont ébloui le public, venu nombreux pour découvrir les créations de ces stylistes confirmés.

Les créateurs sénégalais, plus d’une dizaine avec des noms familiers comme Louise Turpin qui a mis en avant les cars rapides sur ses robes confectionnées à la main, Thiané Diagne ‘’Jour J’’, Mame Faguèye Ba « la costumière », ou encore Lamine Diassé, spécialiste des tailleurs hommes, Al Guèye, ou encore l’animatrice et styliste Eva Traoré ont tenu à faire partie de ‘’cette fête placée sous le signe de la transmission des connaissances dans le domaine de la mode ’’.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.