Le plaisir de s'informer juste et vrai, en temps réel !
Pub-bourse

Missions, création, actionnariat, difficultés: Le Directeur de 2AS, Alpha Sy explique tout

0 123

Certaines entreprises sont méconnues ou mal connues au Sénégal. Une raison pour eux de parfaire leur communication et d’expliquer aux sénégalais le bien-fondé de leur mission, mais la répartition des parts des actions ou encore les tâches qui leur sont dévolues. C’est dans ce sens que le directeur technique de AIBD Assistance Services (2AS), Alpha Sy, dans un entretien est revenu sur plusieurs points qui concernent les missions de cette entreprise.
AIBD Assistance Services (2AS) est une entreprise de près e 1000 personnes qui a été créé grâce à une fusion entre les deux sociétés concurrentes qui travaillaient au sein de l’aéroport international de Yoff. Une fois à Diass, en 2017, la société LAS a été lise en place avec des actionnaires au nombre de trois que sont Limak, AIBD et Suma, soit eux entreprises turques ayant participé à la construction. ‘’Nos missions concernant toutes les tâches liées de l’enregistrement du passager à sa montée dans l’avion. Tout ce qui est lié au traitement des bagages nous concernent également. Si un passager perd ses bagages à l’arrivée, c’est à nous qu’il doit s’adresser. Une fois au sol, c’est nous qui guidons l’avion pour qu’il se gare bien sur le parking pour permettre aussi aux tunnels de se mettre en place et aux passagers de descendre’’, a dit Alpha Sy, directeur technique à 2AS. Il souligne également que l’entreprise qui évolue dans l’exploitation au sol gère également le fret. Il explique que l’entreprise dispose de trois types de clients que sont les compagnies aériennes qui travaille avec2AS qui fait le handling avant que le transitaire n’entre en action pour faire la remise documentaire et la déclaration en douanes. Il existe également les commerçants qui sont en grand nombre sur notre base de clientèle. ‘’Ce sont nos équipes qui nettoient l’avion qui est au sol avant que d’autres passagers ne puissent monter à bord. En résumé, de l’atterrissage de l’avion jusqu’à son départ, c’est nous qui sommes en charge de toutes les tâches qui s’y font. Notre entreprise est au cœur du dispositif à l’Aéroport international Blaise Diagne de Diass, parce que nous sommes au début et à la fin’’, a détaillé l’ancien chef d’entreprise en Europe. Il n’a pas manqué de dire que ce travail effectué par l’entreprise turco-sénégalaise est normé de bout en bout, tout en soutenant qu’il n’y a pas d’improvisation, ce sont des procédures qui font partie d’un système de management de la sécurité. ‘’C’est une manière de protéger le travailleur, mais aussi le voyageur, qui une fois descendu de l’avion nous rencontre en premier et au moment de rentrer aussi nous voit en dernier. Nous sommes donc la vitrine du Sénégal, mais aussi de l’aviation’’, a soutenu l’informaticien et diplômé de l’Université de Dijon en 1999. Alpha Sy explique également que des audits fréquents se font par des structures externes qui vérifient si les manuels de procédures sont bien respectés, à savoir la manière de traiter l’avion, le voyageur, le fret. Sy souligne que, dans leur travail, il y a aussi de difficultés qu’ils rencontrent souvent. Ils concernant souvent le problème des bagages qui surviennent lors des périodes de pics comme les grandes vacances, les évènements religieux comme le Gamou, le Magal ou les fêtes d Noel qui sont de périodes om la diaspora vient en mass au pays. ‘’Au niveau de 2AS, nous avons un système qui est interconnecté avec tous les aéroports du monde ainsi qu’avec toutes les compagnies aériennes qui viennent au Sénégal. On peut ainsi savoir en temps réel om se trouve la valise d’un passager et à quelle heure elle peut arriver au Sénégal’’, a dit l’ancien pensionnaire du Lycée Maurice de La Fosse. Sur la répartition des parts de la 2AS, il explique ce sont deux entreprises qui se partagent les actions à savoir Air Sénégal et LAS. Il rappelle que 2AS est une société de droits sénégalais qui paient des impôts au Sénégal avec moins de 1000 employés dont cinq turcs. ‘’C’est juste que c’est le schéma fait dans le montage de la société qui penser les sénégalais que la société est turque parce que LAS en est majoritaire’’, a fait savoir Sy.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.