Le plaisir de s'informer juste et vrai, en temps réel !
Pub-bourse

Ministère de l’agriculture: Le Professeur Moussa Baldé fait ses adieux et remercie le chef de l’État.

0 60

Le ministre sortant Moussa Baldé a passé le témoin au tout nouveau patron du département de l’agriculture et de l’équipement rural, Aly Ngouille Ndiaye. La cérémonie de passion de service s’est déroulée ce Vendredi 23 Septembre à la sphère ministérielle Ousmane Tanor Dieng de Diamniadio.
Cette présente occasion a permis au Professeur Moussa Baldé de faire ses adieux et de remercier le chef de l’État.

« Après  trois années passées à la tête du ministère de l’agriculture, de l’équipement rural, voici venu aujourd’hui, le moment de vous dire au revoir. En effet, c’est le 7 Avril 2019, que son exellence Macky Sall, président de la République du Sénégal m’avait fait l’insigne honneur de me nommer ministre de l’agriculture et de l’équipement rural. Avant de me confirmer dans les mêmes fonctions à la faveur du remaniement ministériel intervenu le 1er Novembre 2020. Au total, ce sont trois ans quatre mois et sept jours passés à la tête de ce département ministériel stratégique, poumon de notre économie nationale. Trois années de mission au service de la nation et de nos braves agriculteurs pour une mise en oeuvre efficace de la vision du président de la République dans le domaine agricole. »

Poursuivant, Moussa Baldé a indiqué aux responsables du secteur que « la situation mondiale actuelle caractérisée par une accentuation des dérèglements climatiques avec leurs effets néfastes sur l’agriculture appelle de notre part plus d’engagement en faveur d’un système agricole plus résilient. Au demeurant, les conséquences encore persistantes de la crise du Covid-19, ainsi que l’un des chocs de la crise Russo-Ukrainienne purement ressenti par l’Afrique sont là pour nous rappeler qu’il nous faut produire plus et mieux, afin de nourrir notre pays et assurer sa souveraineté alimentaire. »

À son tour, Aly Ngouille Ndiaye le nouveau patron du département, dira que « c’est pour moi un grand plaisir d’être avec vous ce matin pour prendre votre relai à la tête du ministère de l’agriculture, de l’équipement rural et de souveraineté alimentaire (MAERSA). Vous noterez avec moi, les nombreux défis qui se dressent devant moi. Tout en restant confiant dans votre accompagnement sans relâche. En réponse à la crise alimentaire qui a secoué le monde et au regard du contexte international, le gouvernement du Sénégal a pris l’option de mettre en œuvre le programme de résilience économique et social, d’assister le plan d’action prioritaire de la phase deux du PSE à un plan d’action prioritaire ajusté et amélioré. Ce plan est décliné sur le plan agricole par le programme agricole pour une souveraineté alimentaire durable que vous avez eu l’immense mérite d’élaborer ces dernières années avec vos équipes si performantes en rapport avec l’ensemble des acteurs, des utilisateurs et des partenaires du Sénégal. Ainsi, les interventions phares identifiées dans ce cadre  s’articulent autour de trois programme que sont le programme de renforcement de la riziculture qui est une continuité du plan, le programme du développement de l’horticulture et le programme de développement des céréales sèches. »

Le nouveau patron du département a profité de l’occasion pour rappeler les nombreux investissements consentis dans l’agriculture sénégalaise et qui ont permis la relance agricole à un taux annuel de 9%, dont 6%  pour les cultures vivrières et 7,6% pour les cultures de rente. « Ces efforts ont ainsi, contribué à la réduction de la pauvreté, créé des emplois et réduit l’insécurité alimentaire », a-t-il déclaré…

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.