Le plaisir de s'informer juste et vrai, en temps réel !

CLIQUEZ SUR L'IMAGE POUR NOUS SOUTENIR

Macky inaugure l’Azalaï Hôtel Dakar

0 35

 

Le, Président de la République monsieur Macky Sall a inauguré ce samedi 25 novembre l’Azalaï Hôtel Dakar. Cette inauguration vient s’ajouter à la chaîne hôtelière panafricaine Azalaï, fondée par Mossadegh Bally en 1994 qui est aujourd’hui dans beaucoup de pays de l’Afrique de l’Ouest. Son président fondateur monsieur Mossadegh Bally revient sur le nom symbolique Azalaï, qui signifie l«a caravane» en langue tamachek, la langue des Touaregs. Ce nom symbolise le voyage et l’endurance, tirant ses racines de l’échange historique de barres de sel entre Taoudeni et Tombouctou, illustrant la richesse de l’hospitalité des caravaniers berbères.

Azalaï, qui a débuté avec le rachat du Grand Hôtel de Bamako, compte aujourd’hui 11 unités hôtelières dans 7 pays ouest-africains. La chaîne, dont la première unité a été inaugurée en 1994, a élargi sa présence avec des établissements au Burkina Faso, en Guinée-Bissau, au Bénin, en Mauritanie, en Côte d’Ivoire, et désormais au Sénégal avec l’ouverture officielle de l’Azalaï Hôtel Dakar.

Le groupe Azalaï, porté par une vision panafricaine, a également pris des mesures significatives pour contribuer à l’employabilité et à la promotion de l’égalité des genres. Bally souligne l’importance de la formation continue en interne, notamment pour une équipe jeune, et annonce la création de centres de formation au métier de l’hôtellerie et du tourisme. Deux écoles ont déjà été établies à Bamako et à Ouagadougou, et le groupe envisage de reproduire ce modèle au Sénégal.

La pandémie de COVID-19 a impacté l’industrie hôtelière, mais le groupe Azalaï a surmonté ces défis, réussissant à restructurer sa dette et à maintenir ses opérations. Avec l’ouverture de l’Azalaï Hôtel Dakar, doté de 200 chambres, le groupe vise à répondre à la demande croissante dans un marché où l’offre hôtelière peine à satisfaire la demande.

Les perspectives d’avenir pour le groupe Azalaï sont prometteuses. En dépit des défis posés par la pandémie, le groupe prévoit d’ouvrir un deuxième hôtel à Diamniadio, en accordant ainsi une attention particulière au développement rapide de cette région. D’autres projets sont également en cours, notamment la finalisation d’un hôtel à Conakry et la réactivation de projets au Niger et au Cameroun.

Mossadegh Bally souligne que le continent africain est sous-équipé en chambres d’hôtel par rapport aux normes internationales, mais voit dans cette réalité une opportunité de développement pour le secteur touristique. Il appelle à la conception d’infrastructures, à la formation des jeunes et à l’attraction de talents vers l’industrie pour stimuler la croissance du tourisme en Afrique.

L’inauguration de l’Azalaï Hôtel Dakar marque une étape significative pour le groupe Azalaï, reflétant son engagement envers le développement du secteur hôtelier en Afrique, la promotion de l’emploi, et la création de nouvelles opportunités pour les jeunes.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.