Le plaisir de s'informer juste et vrai, en temps réel !

CLIQUEZ SUR L'IMAGE POUR NOUS SOUTENIR

LUTTE CONTRE LE TRAFIC INTERNATIONAL DE DROGUES: 25 KG DE COCAÏNE PURE SAISIS PAR LA DOUANE À KAOLACK

0 256

Moins de deux mois après la saisie inédite de 300 kg de cocaïne à Kidira, les Douanes sénégalaises viennent encore de déjouer une autre tentative d’introduction de cette drogue dans le territoire national. La saisie a eu lieu à Kaolack et porte sur 25kg de cocaïne pure.

 

En effet, ce mardi 20 décembre 2022, aux environs de 13h 30mn, les agents de la Brigade du Pont Sergine Bassirou Mbacké de Kaolack ont immobilisé un véhicule suspect de marque Toyota Land Cruiser avec une double immatriculation malienne et guinéenne (Conakry). La fouille dudit véhicule a permis aux douaniers de déceler des modifications sur la banquette arrière. Sommé d’ouvrir ce qui ressemblait à une cachette aménagée, le conducteur feint de ne pas en détenir la clé et parvient à redémarre le véhicule au moment où les agents étaient en train de chercher à ouvrir la cachette. Il s’en suit alors une course poursuite qui a permis d’intercepter le véhicule au quartier Medina Mbaba de Kaolack où le conducteur s’est garé brusquement pour abandonner le véhicule et se faufiler a travers les ruelles. Les agents, obligés de manœuvrer pour éviter la survenance d’accidents que pourrait occasionner une course poursuite en plein ville compte tenu de la densité de la circulation et de la présence de personnes dans les rues, ont opté pour la sécurisation de la marchandise prohibée. Il s’agit en effet, de 25 paquets de poudre blanche de 01 kg de chaque. Après différents tests effectués par des kits de détection de stupéfiants, le produit s’est révélé être de la cocaïne pure d’un poids de 25 kg pour une valeur totale de 2 milliards de francs CFA.

L’Administration des Douanes réaffirme sa détermination à combattre le trafic illicite sous toutes ses formes et invitent les populations à accompagner les unités douanières dans cette action d’intérêt vital pour notre pays et son capital humain.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.