Le plaisir de s'informer juste et vrai, en temps réel !

CLIQUEZ SUR L'IMAGE POUR NOUS SOUTENIR

Locales 2022 : Fatou Matar DIOP annonce sa candidature pour la mairie de Sicap Liberté

0 202

L’ancienne internationale de basket-ball et pensionnaire du SIBAC, par ailleurs Secrétaire générale de l’Association FLD Femmes Leaders issues de la Diaspora, Madame Fatou Matar DIOP, a annoncée, ce samedi 4 septembre 2021, sa candidature à la mairie de la commune de SICAP Liberté. C’était à l’occasion du lancement de la Plateforme de Développement communautaire WAA SICAP au Centre polyvalent de la SICAP Liberté 6. Elle a décliné son programme qui s’articule au tour de quatre grands projets axé sur la santé, le cadre de vie, l’employabilité des jeunes et le financement des projets.

» Nous avons organisé cette cérémonie pour officialiser notre candidature à la mairie de la Sicap. Le Mouvement WAA Sicap a voulu honorer ma modeste personne pour que je puisse diriger être leur candidat » a déclaré Fatou Matar Diop, coordinatrice de la Plate forme de développement communautaire appelée WAA Sicap.

Par la même occasion, elle a procédé au lancement de la plateforme de développement communautaire WAA SICAP qui s’articule au tour de quatre grands projets

<< Il s’agit d’un projet d’unité de pavage mobile pour des Sicap zéro sable, d’une école de formation des métiers et services pour éradiquer le chômage et assurer l’employabilité des jeunes Sicapois, de la mise en place d’une banque communautaire pour accompagner les porteurs de projets des Sicapois à travers des micro-crédit que nous comptons initier entre les gens qui ont les moyens et ceux qui n’en ont pas et afin d’une mutuelle de santé communautaire pour que tous les Sicapois aient accès aux infrastructures de santé et que toutes les Sicapois malades puissent se soigner » a fait savoir Madame Diop.

Elle souligne que cette plateforme réunie des membres de Sicap et des mouvements citoyens et elle va créer une inclusion et redonner à la commune son lustre de sécurité, d’entraide et de solidarité.

L’ancienne internationale de basket-ball a lancé un appel aux femmes à davantage intégrer les partis politiques et les mouvements pour marquer leur présence dans les instances de décision municipales.

<< Comme vous le savez les femmes sont les chefs de familles, elles gèrent les foyers. Une commune, un quartier c’est une famille cela aurait été bien que les femmes intègrent bien les instances municipales pour faire partir des décideurs. Il faudra qu’elles intègrent les partis politiques et les mouvements si elles ne peuvent être maire au moins être des conseillères municipales ».

S’agissant de la caution des élections locales fixée à 15 millions de francs CFA par l’État, elle juge la somme trop colossale. Toutefois elle souligne que celà ne va les décourager.

<< C’est une somme assez colossale comme caution. Mais comme nous sommes dans l’inclusion nous invitons tous les gens qui se sentent dans la plateforme vont apporter leur contribution. Quand il s’est agit de la collecte de fonds, tout le monde a donné. Ce qui fait que même si on nous demande 20 millions de francs CFA on est prêt à le donner pour pouvoir gérer notre Cité » conclut-elle.

Pour rappel Mme Fatou Matar Diop a eu à occuper plusieurs postes au Maroc et au Sénégal. Diplômée des écoles supérieures au Maroc et en France, elle a été successivement directrice générale du comptoir du Maroc et vice présidente de l’association des femmes francophones du Maroc. A son retour au Sénégal en 2016, elle a exercé la fonction de cadre supérieur en communication et relations publiques à Promovilles et actuellement elle est la secrétaire générale de l’association des femmes leaders issues de la diaspora.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.