Le plaisir de s'informer juste et vrai, en temps réel !

CLIQUEZ SUR L'IMAGE POUR NOUS SOUTENIR

« Les paris et jeux en ligne et la protection des données personnelles au Sénégal »: La LONASE et La CDP se penchent sur la question

0 244

La Loterie Nationale du Sénégal (LONASE) et la Commission de Protection des Données Personnelles (CDP) ont organisé un séminaire qui a pour thème : « Les paris et jeux en ligne et la protection des données personnelles au Sénégal ». Les deux institutions ont opté de travailler en synergie dans une optique de voir comment encadrer les jeux et prévenir des dérives. 
 
Cette recherche consensuelle de solutions aux problèmes actuels et futurs entre en droite ligne dans le renforcement du dialogue entre les deux institutions selon le Secrétaire Général de la Loterie Nationale du Sénégal. « Le Sénégal se présente comme un pays de référence dans l’exploitation de jeux en ligne en Afrique. Les consommateurs sénégalais se sont appropriés ces jeux de manière positive », a signifié le Secrétaire Général de la LONASE. Aujourd’hui personne ne peut douter que la Loterie fait gagner à ses clients de l’argent, on ne compte plus le nombre de personnes qui sont sorties de la pauvreté grâce à ces jeux.
 
Toutefois, il y a une nécessité de les encadrer d’autant plus qu’il y a une montée en puissance des jeux en ligne. « L’addiction des jeunes est un véritable problème au Sénégal. Nous devons poser le doigt pour savoir là où il y a des difficultés afin d’apporter des solutions. C’est très difficile de contrôler les jeux en ligne des mineurs », a reconnu le Secrétaire général de la LONAS, Mamadou Guèye. 
 
Selon ce dernier, la LONASE s’efforce “de tenir la balance équilibrée entre la vie privée de ses clients, la prévention du blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme. Nous voulons gagner de l’argent en étant responsable »
 
Prenant la parole, la Présidente de la Commission de Protection des Données Personnelles (CDP), Awa Ndiaye est revenue sur la primauté du respect des textes. « Les opérateurs de jeux ont des obligations qu’ils doivent respecter et la LONASE est la première qui doit respecter ses obligations. Il faut que les joueurs sachent comment leurs données sont utilisées. Tout cela ouvre la porte à beaucoup de manipulations », a laissé entendre la Présidente de la CdP Awa Ndiaye.
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.