Le plaisir de s'informer juste et vrai, en temps réel !
Pub-bourse

LÉGISLATIVES – LISTE YAW DAKAR: Cheikh Ahmadou Bamba Faye corrige Barthélémy Diaz

0 86

Toujours souriant, c’est l’image qu’on garde du chevronné juriste et jeune leader Cheikh Ahmadou Bamba Faye.Très dynamique, fortement convoité par les leaders de la mouvance présidentielle plus particulièrement, ceux de son département(Pikine), Cheikh Ahmadou Bamba Faye est l’un des jeunes leaders sur qui les gens de la mouvance présidentielle peuvent compter de par son esprit de grandeur, son leadership qui n’est plus à démontrer. Ses voisins voient en lui un futur grand leader. Ils sont témoins de son engagement et de son rapprochement sans faille envers sa population, telle serait d’ailleurs la clef de sa réussite et de sa popularité auprès des siens. En dépit de ses maigres moyens et des aléas de la vie politique, Cheikh Ahmadou Bamba Faye a pu braver tornades et cataclysmes pour être connu de tous. C’est ce jeune et charismatique leader que nous avons rencontré ce week end pour recueillir son avis sur l’actualité nationale, plus précisément les élections législatives.

 

LES LÉGISLATIVES

L’Evidence a donné la parole, ce week-end, au jeune leader de la mouvance présidentielle qui est en train de donner un bel exemple d’engagement politique à la jeunesse. Naturellement, puisque membre de la grande majorité, Cheikh Ahmadou Bamba Faye a tenu d’abord à remercier Son Excellence Monsieur Macky Sall sur le choix porté sur Madame Aminata Touré pour diriger la liste nationale de BBY et à remercier aussi le pôle de collecte de parrains de la coalition BBY pour le travail bien fait.  »Ceci réaffirme encore une fois, la volonté de Son Excellence Monsieur Macky Sall de renforcer et de hisser le leadership féminin au sommet », dit-il. Il affirme que Son Excellence Monsieur Macky Sall n’est pas dans le tâtonnement. « Il maîtrise ce qu’il fait. Sa culture institutionnelle et son ancrage aux valeurs républicaines lui permettent toujours de faire le bon choix ». Cheikh Ahmadou Bamba Faye souligne d’ailleurs qu’il n’ y a même pas lieu de débattre sur la victoire écrasante de BBY au soir du 31 Juillet. Car, selon lui, aucune combinaison de l’opposition ne peut ébranler la Dame de fer Aminata Touré. Il persiste et signe que BBY raflera les élections au soir du 31 Juillet 2022 en remportant tous les sièges possibles.

 

RISQUE DE FORCLUSION DE LA LISTE DE YEWWI ASKAN WI DÉPARTEMENT DE DAKAR…

Concernant la polémique sur le risque d’invalidation de la liste de la coalition Yawwi Askan Wi pour non respect de la parité et l’incident qui s’en est suivi à la direction générale des élections, il estime que les responsables politiques de l’opposition ont peur d’aller aux élections et chercheraient à influencer les jeunes. « C’est d’ailleurs eux mêmes qui commettent leurs propres erreurs et retournent pour faire de fausses accusations. « Nemo-auditur-propriam-turpitudinem-allegans » cette expression latine peut être traduite de la façon suivante » Nul ne peut se prévaloir de sa propre turpitude », plus simplement d’après Cheikh Ahmadou Bamba Faye, on ne peut utiliser en sa faveur une faute que l’on a commise. Il recommande à l’opposition de prendre son mal en patience et de se conformer aux textes. Toujours Cheikh Ahmadou Bamba Faye soutient que c’est très dommage et regrettable de constater que la seule proposition de BARTHÉLEMY DiAS quand il est en position de faiblesse est  » DINANIOU TALEU DEUK BII, NOUS ALLONS BRÛLER LE PAYS ».
« J’ai un grand respect et une très forte considération à son égard grâce à son Courage mais il faut savoir que  » Avoir le courage ne veut pas dire faire du n’importe quoi ». BARTH n’est pas le mandataire de la coalition YEWWI – WALLU, ce qui veut dire que la DGE n’a aucunement la prérogative de traiter avec lui. Alors pourquoi ce forcing devant les lieux de la DGE?
Pour finir, je ne pense pas être là seule personne à remarquer la différence entre les propos de BARTH tête de liste de la coalition et ceux de DÉTHIÉ FALL mandataire. La rupture commence d’abord par le respect des lois et des règlements de ce Pays mais également par l’acceptation de vos propres erreurs… », conclut-il.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.