Le plaisir de s'informer juste et vrai, en temps réel !
Pub-bourse

Législatives du 31 juillet 2022: Une mission de la CEDEAO au Sénégal

0 33

En vertu du Protocole Additionnel sur la Démocratie et la Bonne Gouvernance, le chef de la mission électorale de la CEDEAO S. E Kadré Désiré OUEDRAOGO, Ancien Président de la Commission de la CEDEAO, de mars 2012 à juin 2016, et Ancien Premier ministre du Burkina Faso est arrivé au Sénégal ce jeudi dans la soirée avec une délégation pour observer toutes les phases préélectorales, électorales et postélectorales du scrutin, afin de s’assurer que le processus électoral respecte les meilleures pratiques internationales.

Ce vendredi, la délégation s’est rendue successivement au ministère des affaires étrangères, à la direction générale des élections et à la Commission Nationale Autonome Électorale (CÉNA ). Lors de ces rencontres, la délégation a échangé avec les autorités sénégalaises sur le processus électoral au Sénégal. Des réponses ont été apportés à leurs préoccupations pour la tenue de ces élections dans les meilleures conditions.

A la direction générale des élections, le directeur des élections monsieur Tanor Thiendella Fall a fait un tour des questions liées au processus électoral au Sénégal de la phase du parrainage jusqu’au déroulement du scrutin ainsi qu’au dépouillement. Il a en outre répondu aux différentes questions des observateurs.

Le directeur des élections a également apporté des réponses sur les motifs de rejet de certaines listes notamment la liste des suppléants de la coalition présidentielle Benno Bokk Yakaar et la liste des titulaires de la coalition Yewwi Askan Wi, principale force de l’opposition sénégalaise. La liste de BBY rejetée l’est « par défaut de parité » et celle de YAW écartée « pour défaut de remplacement d’un de ses candidats frappé d’inéligibilité», explique-t-il.

Dans la soirée, le chef de mission électorale de la CEDEAO a eu une rencontre de briefing avec les experts de la CEDEAO qui sont au nombre de 40 en présence de l’équipe technique et des journalistes venus massivement. A cet effet, son excellence
Kadré Désiré OUEDRAOGO sest dit rassuré de ses échanges avec les autorités sénégalaises. Il a en outre affirmé qu’au 40 experts, se joindront 7 représentants du parlement de la CEDEAO et 2 représentants de La Cour de justice de la CEDEAO.
Et d’ajouter qu’il y a une équipe de l’instance qui est déjà au Sénégal depuis longtemps car elle est à une mission à long terme.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.