Le plaisir de s'informer juste et vrai, en temps réel !
Pub-bourse

IBRAHIMA BOUNDIAN DABO/ CANDIDAT MALHEUREUX AUX LOCALES A DIAROUME: « Ce qui a motivé mon choix d’aller en liste parallèle lors des locales… »

0 278

Le jeune leader politique, Ibrahima Boundian Dabo, candidat malheureux de la coalition MPD/ Liguey à la commune de Diaroume, dans le département de Bounkiling est revenu, dans cet entretien avec L’Evidence, sur les récentes élections municipales et les motivations de son choix d’aller en liste parallèle lors de ces joutes passées. Le jeune responsable de l’Apr a révélé ses ambitions pour sa commune et invite le chef de l’État à promouvoir les jeunes.

 

« En 2014, nous étions au pouvoir, le PDS nous avait infligé une défaite lors des élections. C’est depuis lors que je m’étais dit que l’APR doit prendre les commandes de la commune et si cet objectif n’est pas éteint je vais mois même aller en liste parallèle mais en travaillant pour le Président Macky Sall. La commune est un démembrement de l’Etat et doit forcément travailler avec celui qui incarne l’Etat central. C’est ce qui a motivé mon choix d’aller en liste parallèle », a soutenu le responsable politique candidat malheureux qui vient de tirer au clair un choix que beaucoup de ses camarades de parti n’avaient pas compris.

Selon lui, le candidat que le Président avait choisi avait le profil mais soutient-il, la commune était dirigée par le PDS et la localité était leur fiefs. Donc il fallait selon toujours lui, faire une liste parallèle pour amoindrir leur force.

A l’en croire, la commune de Diaroume est laissée en rade dans les politiques de décentralisation du pouvoir. L’absence de lampadaires que l’État a mis en place dans les communes environnantes en est une parfaite illustration car l’édile de la commune est un opposant du régime si on se fie à ses dires. « Nous voulons un changement dans les 5 ans à venir. Malheureusement cela ne s’est pas réalisé dans la commune car les élections ont été remportées par un membre de l’opposition. Il s’agit de Mohamed Diayité que nous félicitons au passage », explique-t-il.

Et d’ajouter : »Notre commune manque de tout et pourtant dispose des potentialités pour un meilleur cadre de vie. Nous avons des ressources humaines de qualité, des produit, des terres arables nous pouvons beaucoup faire avec une vision éclairée>>.

 

Avant de conclure il a lancé un appel au Président pour qu’il prête davantage une oreille attentive à la jeunesse. <<Il doit responsabiliser la jeunesse l’investir pour qu’elle relève les défis, notamment les législatives à venir>>, dira-t-il.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.