Le plaisir de s'informer juste et vrai, en temps réel !

CLIQUEZ SUR L'IMAGE POUR NOUS SOUTENIR

FIPA: La CCIAD sert un débat sur la Diplomatie Économique

0 122

Dans le cadre de la 5ème édition de la Foire Internationale des Produits Africains (FIPA), la Chambre de Commerce, d’Industrie et d’Agriculture de Dakar (CCIAD) a organisé une journée de réflexion sur la thématique de la « diplomatie économique ». Cet événement s’est tenu au Théâtre de verdure du Monument de la Renaissance et a rassemblé des représentants de plus de quinze pays africains.

Monsieur Abdel Kader Ndiaye, vice-président de la CCIAD et chargé de la coordination des commissions, a exprimé sa gratitude envers Mme Drame Fabira, commissaire générale de la FIPA, pour l’invitation à cette importante manifestation économique. Il a souligné que cette édition de la FIPA a été spécialement dédiée à la CCIAD, qu’il a eu l’honneur de présider.

Dans son allocution, M. Ndiaye a mis en lumière l’importance de la diplomatie économique à une époque où la souveraineté économique est primordiale. Il a rappelé que cette stratégie de développement, initiée par les régimes antérieurs et soutenue par le secteur privé et les institutions consulaires, vise plusieurs objectifs cruciaux.

« Nous avons eu une journée riche en contributions grâce à la présence de compétences variées, notamment celles qui ont travaillé au sein des institutions consulaires. Cet outil de développement permet de promouvoir nos exportations et nos produits africains, qui méritent une valorisation accrue, » a-t-il déclaré. Il a également souligné l’importance de promouvoir l’attractivité des investissements étrangers, essentielle pour le financement du développement économique des pays africains.

M. Ndiaye a abordé le défi du financement du développement, notant que les économies africaines doivent souvent recourir à des ressources externes pour compléter leurs efforts d’autofinancement. Il a salué l’intégration d’une dimension économique par les institutions consulaires dans leur vision, ce qui aide à mobiliser les ressources nécessaires pour financer le développement et renforcer la compétitivité économique des États africains à l’échelle internationale.

En conclusion, M. Ndiaye a exprimé son espoir que les discussions et réflexions de cette journée répondent aux attentes des participants et contribuent de manière significative au développement économique de la région.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.