Le plaisir de s'informer juste et vrai, en temps réel !
Pub-bourse

Dette due aux ex-agents de la Sotrac, d’Ama Sénégal et Sias… Suspension de la grève de la faim grâce à…. Innocence Ntap Ndiaye

0 110

 

 

Le collectif des ex-travailleurs de la Sotrac, d’Ama Sénégal, de la Sias qui ont entamé une grève de la faim depuis pratiquement vingt sept (27) jours pour réclamer la dette que l’Etat leur doit, voient enfin le bout du tunnel grâce l’intervention de plusieurs autorités dont Mme la présidente du HCDS, Inocence Ntap NDiaye. Ce vendredi, une délégation dépêchée par le chef de l’Etat avec à sa tête le ministre du travail Samba Sy était passée les voir. D’après ce dernier, le Président Macky Sall compte les recevoir et apporter une réponse favorable à leur revendication. Ces grévistes suspendent ainsi leur mouvement d’humeur.

 

Après des années de revendications et plusieurs plans, le collectif des anciens travailleurs de l’ex- Sias, d’Ama Sénégal et de la Sotrac decide suspendre leur mot d’ordre de grève de la faim.

“Nous sommes presque tous âgés de 60 ans et ils nous reste plus que nos vies à mettre en jeux pour obtenir gain de cause pour rentrer dans nos droits, la dette que l’Etat nous doit. Suite à beaucoup de manifestations que nous avons eu dans le passé, l’Etat est resté muet. C’est pourquoi nous avons entamé une grève de la faim”, a déclaré El Hadji Mouhamadou Moustapha Diagne membre du collectif des ex agents de SOTRAC et du cadre unitaire de la SOTRAC de la SIAS et de AMA Sénégal lors de la visite du ministre du travail qui les a informés des instructions que le chef de l’Etat a donné.

Selon Moustapha Diagne, le ministre a délivré le message du président de la République qui d’ailleurs, selon le ministre, compte prendre des mesure pour régler définitivement cette situation.

Mais il a tenu a préciser que les assurances du ministre ne suffisent pas car ayant reçu beaucoup d’autorités mais leurs actions n’ont pas eu de suite. C’est pour cela ils ont tenu à rencontrer le ministre personnellement.
“Le ministre a pris l’engagement ferme car ayant reçu une instruction du Président de la République. Etant un mandataire du chef de l’Etat, il nous a demandé de suspendre le mot d’ordre de grève de la faim et au retour du chef de l’état, il compte régler définitivement le problème. On n’a pris la décision de porter sur lui cette responsabilité et de dire que le Président de la République est notre seul interlocuteur. Ce faisant tout ce qui peut découler de cette opération retombera sur lui et le Président qui seront entièrement responsable. Nous suspendons la grève de la faim mais pas le mot d’ordre. Il sera mis sur pied un comité de crise pour qu’au cas où les choses avancent pas…”
Le collectif qui faisait face à la presse a par ailleurs remercié la présidente du haut conseil du dialogue social pour les efforts qui a déployé pour un dénouement heureux de cette affaire.

Selon eux, si les ex- travailleurs de la Sotrac, après 27 jours de grèves de la faim, voient le bout du tunnel, c’est en partie grâce à Inocence Ntap Ndiaye.

Pour rappel, présidente du Haut conseil du dialogue social, sans tambour ni trompette, a beaucoup œuvrer dans le sens de rapprocher les différents camps. Depuis un bon moment, elle a pris sont bâton de pèlerin pour porter l’affaire devant les autorités. Elle s’est personnellement engagée pour qu’une solution définitive soit trouvée.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.