Le plaisir de s'informer juste et vrai, en temps réel !

CLIQUEZ SUR L'IMAGE POUR NOUS SOUTENIR

dématérialisation intégrale des procédures douanières: Après 15 jours de pratique, la réforme saluée par tous les acteurs

0 307

La dématérialisation intégrale des procédures douanières apporte des résultats satisfaisants depuis sa mise en œuvre le 01 janvier 2024 si l’on en croit le Directeur Général des Douanes. Selon Dr Mbaye Ndiaye, non seulement cette réforme met fin aux multiples contraintes liées à l’utilisation des supports papiers pour les formalités de dédouanement mais également permet de sécuriser le recouvrement des recettes douanières qui tournent désormais autour de 5 à 6 milliards par jour. Le Dr Mbaye Ndiaye s’exprimait ce mardi 16 janvier 2024 en marge d’un atelier d’évaluation de la dématérialisation des procédures douanières et du commerce extérieur.

 

 

Traditionnellement l’administration des Douanes utilisait parallèlement au système d’information dénommé GAINDE, le support papier pour les formalités de dédouanement. Avec la dématérialisation intégrale des procédures, la Douane supprime intégralement le support papier et transfert l’ensemble des documents dans un système d’information pour permettre d’imprimer davantage de célébrités au formalité de dédouanement, mais aussi réduire le coût des formalités de passage en Douane.

« C’est une réforme importante qui non seulement permet de sécuriser le recouvrement des recettes douanières mais contribue aussi à l’amélioration de l’environnement des affaires » a déclaré le Directeur Général des Douanes monsieur Mbaye Ndiaye.

D’après le Dr Mbaye Ndiaye, avec cette mesure, « on peut tout simplement, à partir de son bureau, collecter de manière électronique, l’ensemble des documents, les routers ( transférer) dans le système et avoir un traitement instantané de la déclaration. Ce qui permet non seulement de supprimer les déplacements physiques, mais surtout d’accroître la célérité de la rapidité des formalités ».

Et d’ajouter que l’ensemble des acteurs , que ça soit les commissionnaires agréés en douanes, les organisations professionnelles d’importateurs et tous les autres participants ont tous salué cette mesure phare qui permet de révolutionner les formalités de dédouanement et de les inscrire de manière durable dans la révolution du numérique.

 

Le DG Mbaye Ndiaye révèle que pour la mise en œuvre de cette mesure, la Douane a fait face à des contraintes d’ordres techniques et de la résistance de certains acteurs, que la sensibilisation a permis de dépasser ces contraintes.

« Sur certains aspects, la machine n’était pas au point. Il fallait des mises à jour. Sur d’autres aspects aussi, il y avait de la résistance de certains acteurs qui avaient des difficultés à migrer dans les nouvelles procédures. Mais la sensibilisation a permis de dépasser ces contraintes. Aujourd’hui, les formalités sont bien maîtrisées. Je vous assure que même au niveau du recouvrement des recettes, nous sommes dans une dynamique positive avec des chiffres tournant entre cinq ou six milliards par jour. Ce qui atteste de la qualité de ces nouvelles procédures », a notamment déclaré le Directeur Général des Douanes monsieur Mbaye Ndiaye ce mardi 16 janvier 2024, en marge d’un atelier d’évaluation de la dématérialisation intégrale des procédures douanières.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.