Le plaisir de s'informer juste et vrai, en temps réel !

CLIQUEZ SUR L'IMAGE POUR NOUS SOUTENIR

DECRYPTAGE DE LA RENCONTRE ENTRE IDRISSA SECK ET LA PRESSE QUAND IDRISSA SECK FAIT FEU DE TOUT BOIS ET NOUS HABITUE A SON JEU FAVORI LE CLAIR OBSCUR.

0 1 001

Personne n’est épargné au cours de sa rencontre avec la Presse
Tout le monde en prend (pour son grade). Idrissa SECK s’est beaucoup attaqué au Président Abdoulaye WADE. Des mots très durs qui méritent une réplique du PDS à la dimension de l’affront. Abdoulaye WADE, une personnalité politique âgée qui mérite respect et considération et qui s’est beaucoup investi pour le Sénégal
Pis, il nous sert ses discussions confidentielles avec le Président Sall. Il dit ne connaître à Tivaouane que la famille de Serigne Cheikh, Serigne Abdou Aziz Junior et Pape Malick Sy. Quid alors de ses relations avec l’actuel Khalife Serigne Babacar Sy Mansour? Il nous détaille ses premières amours avec son épouse Ndeye Penda qu’il aime trop a-t-il indiqué. Pour la petite histoire son actuelle épouse l’avait rabroué lors de sa première visite. Ce qu’il ne pouvait pas expliquer. Il rappelle que tout le monde faisait la queue devant son bureau. Un jour il soutient avoir renvoyé Karim WADE de son bureau. Moustapha Niasse avec les images de sa pierre à la main passe aussi à la trappe

Concernant Ousmane SONKO, le Président du Parti Rewmi confirme lui avoir rendu visite à la Cité Keur Gorgui pour parler de Paix sociale au Sénégal. Il pense que ce n’est pas une bonne idée quand Ousmane SONKO défie l’Etat. En politique, il y’a des moments où la ruse guide toute action. Il reconnaît être un NDIOMBORTON.
Idrissa SECK dit être d’accord sur la candidature du leader du Parti Pastef mais avec
des conditions qui suscitent le doute sur la sincérité de son vœu.

Apparemment au rythme où vont les choses après avoir disqualifié Karim WADE, Khalifa Sall, Macky Sall et Ousmane SONKO, on dirait que Idrissa SECK veut aller seul à la conquête de l’électorat pour diriger le Sénégal au soir du 25 février 2024
A cet effet, Idrissa SECK compte organiser avec l’argent du contribuable sénégalais des rencontres avec les sénégalais et la diaspora à travers le CESE pour parler de l’avenir du Sénégal.

Nous devons l’attendre de pieds fermes y compris le Président de la République.
Idrissa SECK dit qu’il sera candidat à l’élection Présidentielle du 25 février 2024.
Il dit également que le Président Macky Sall n’a pas droit à un autre mandat après avoir consulté l’éminent Professeur Serigne Diop. Et Idy de préciser que la décision finale revient au Conseil constitutionnel.
Une réplique de la Coalition Benno Bokk Yakaar ne devrait pas tarder.
Concernant le bilan du Président Sall, Idy estime qu’il est positif mais peut mieux faire.
Franchement Kiii dal Wakhoufiiii dara: ce discours de plus de deux heures est sans fil conducteur et reste très ambigu à l’image du parcours politique du locuteur.
Pour avoir bien suivi son face à face avec la Presse, nous avons l’impression d’être au théâtre ce soir depuis la capitale du Rail Thies !
D’autres développements dans les tours prochains jours.

Wait And See !

Monsieur Mbaye DIOUF

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.