Le plaisir de s'informer juste et vrai, en temps réel !
Pub-bourse

DEBACLE DE BBY A KAOLACK:Abdoulaye Khouma donne les raisons

0 396

 

Le jeune responsable politique de l’APR a Kaolack, Ablaye Khouma a fait une lecture profonde de la défaite de Bby dans la ville de Mbossé. Le président de la coalition « Domi Kaolack » qui avait renoncé à sa candidature sur demande de son mentor politique Macky Sall pense que la jeunesse a exprimé au président de la république un souhait de renouvellement de la classe politique au sein de Bby Kaolack.
Même si Kaolack est tombé entre les mains de la coalition « and nawle », Ablaye Khoume estime que la localité qui a temps soutenu le président reste toujours son bastion.
Il suffit, selon Monsieur Khouma, que le président prête oreille attentive à la jeunesse afin que ce qui faisait le lustre d’antan de la localité pour le président le demeure et reste engagé à relever le défi de gagner joutes à venir.

C’est une première réaction de M.Khouma après le scrutin de dimanche dernier, qui a consacré la débâcle de la majorité à Kaolack, où Bby ne gère plus la commune et le département.
Même si le jeune responsable ne veut pas entendre parler de défaite de Benno bokk yaakaar au niveau national, néanmoins il estime que le Président devrait apporter des rectificatifs à Kaolack qui lui est toujours favorable.
« Nous remercions la population de Kaolack dans sa totalité. Ces élections viennent de montrer que nous avons un fichier fiable et transparent contrairement aux propos avancés par l’opposition », a magnifié le DG Khouma.

Avant de revenir sur la défaite de Bby dans la localité. « Nous invitons le président à prendre ses responsabilités car il y a beaucoup d’enseignements à tirer de notre défaite. Au delà des querelles au sein de notre parti il y a un message que la jeunesse a voulu faire parvenir aux président de la République », a-t-il soutenu.

Selon lui, il y a eu un taux de participation record de la jeunesse Kaolackoise qui ne se voit pas forcément dans les choix des leaders dans la localité. Selon lui, la jeunesse n’a pas choisi le Yeewi Askan Wi mais plutôt à une liste qui n’est pas contre le président. « Cela montre que la jeunesse lance un appel aux président pour des leaders qui traduisent concrètement sa en matière de politique de jeunesse », invite-t-il.

Monsieur Khouma fait partie de ces rares responsables qui abattent un travail de fourmi sans tambours ni trompettes à Kaolack. Chose qu’il a démontré durant cette campagne électorale lors de beaucoup de meeting en gagnant le pari de la mobilisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.