Le plaisir de s'informer juste et vrai, en temps réel !
Pub-bourse

CÉLÉBRATION DU 8 MARS: Les femmes du CDEFS invitées à un syndicalisme d’émancipation

0 93

A l’instar de la communauté internationale, le Sénégal a célébré ce mardi 08 mars la journée internationale de la femme. La coordination démocratique des enseignants et formateurs des enseignants et formateurs (CDEFS) n’a pas dérogé à la règle. Selon le coordonnateur Mansour Faye beaucoup de droits ont été acquis par les femmes, ce qu’il magnifie même s’il reconnaît qu’il reste encore du chemin à faire.

La coordination démocratique des enseignants et formateurs a célébré la femme ce mardi à l’instar de la communauté internationale. Les femmes et leur secrétaire général se sont donné rendez-vous à l’école à Manguiers.
C’est l’occasion pour le Secrétaire général national M. Mansour Ndiaye d’inviter les femmes à une unification pour un syndicalisme porteur de développement social et éducatif.

 » j’exhorte les femmes du syndicat de continuer dans leur dynamique qui est de pas faire du syndicalisme un champ seulement de revendication, mais aussi de faire naître un syndicalisme de développement porteur de projet. Un mouvement syndicaliste qui intervient dans le développement du système éducatif, des inspections de travail et du bien-être de la société sénégalaise en générale”, a déclaré monsieur Ndiaye.

Par rapport aux acquis des droits de la femme, le secrétaire général appelle à une émancipation massive tout en mettant le leadership féminin au devant de la scène internationale.
D’après M. Ndiaye, la parité qui est l’un des droits attribués à la femme lui permet de s’afficher au-devant de la scène et c’est la raison pour laquelle le thème d’aujourd’hui est axé sur la promotion du leadership féminin. C’est à dire comment faire pour booster l’éducation des jeunes filles qui leur permettront, demain, de réclamer leurs droits dans tous les domaines », déclare t-il.

K.N

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.