Le plaisir de s'informer juste et vrai, en temps réel !

CLIQUEZ SUR L'IMAGE POUR NOUS SOUTENIR

CAN 2023: Elimination surprise des Lions du Sénégal

0 93

Pour le gros choc des 8es de finale de la CAN 2023, la Côte d’Ivoire a tenu tête au Sénégal
(1-1) et s’est imposée aux tirs au but (5-4).
C’était probablement le match de 8es de finale le plus attendu de cette CAN 2023. Le grand favori le Sénégal affrontait un revenant, un miraculé de la phase de poules : la Côte d’Ivoire. Les Éléphants, humiliés par la Guinée équatoriale
(0-4) ont pu se qualifier en tant que meilleur troisième grâce à la victoire du Maroc sur la Zambie. Entre temps, Jean-Louis Gasset a démissionné et c’est donc Emerse Faé qui s’est présenté face à Aliou Cissé sur les bancs.
Pour sa première en tant qu’intérimaire, l’ancien coach U19 de Nice faisait des choix forts avec les titularisations de Gradel et Seri. De son côté, le Sénégal se présentait sans Pape Gueye blessé de dernière minute. Mais cela ne perturbait pas une équipe sénégalaise impressionnante de sérénité et qui ouvrait rapidement le score dans ce match. Sur un bon service de Sadio Mané, c’est Habib Diallo qui fusillait la cage de Fofana (4e). On s’attendait alors à une nouvelle déroute ivoirienne mais par la suite, les coéquipiers de Seko Fofana mettaient le pied sur le ballon sans pour autant se montrer dangereux.
Il fallait donc montrer bien mieux du côté du pays hôte pour espérer revenir dans la partie et égaliser. Au retour des vestiaires, même scénario avec une équipe sénégalaise qui reculait mais gérait tranquillement les attaques bien trop brouillonnes de Seko Fofana ou Diakité. Alors Emerse Faé, devant l’impuissance des siens faisait deux changements pour tenter de faire chavirer le match. Haller disputait ses premières minutes alors que Kessie, remplaçant au coup d’envoi, faisait également son entrée.
L’ancien milieu du Barça ne tardait pas à s’illustrer d’une belle tête bien repoussée par Mendy (74e). Quelques minutes plus tard, c’est Nicolas Pepe qui obligeait l’actuel gardien d’Al-Ahli à s’illustrer une nouvelle fois. Mais les efforts ivoiriens étaient enfin récompensés dans ce match. C’est Nicolas Pépé, qui obtenait un penalty logique sur une grosse faute d’Edouard Mendy. Et c’est Franck Kessie qui ne tremblait pas pour transformer et égaliser (1-1, 86e). La rencontre se poursuivait donc avec les prolongations!
Dans cette prolongation, on s’attendait à voir les équipes plutôt tétanisées par l’enjeu. Mais il y avait des espaces dans les deux défenses.
Sadio Mané avait par deux fois réussi à en profiter mais il tombait sur un Fofana heureusement très vigilant (103e et 105e). Et après 30 nouvelles minutes sans but, les deux équipes se départageaient lors de la séance de tirs au but. Et à la surprise générale, sur le papier, le Sénégal s’est incliné lors de cette séance. C’est Niakhaté qui a loupé le penalty des Lions. Un penalty qui permet aux Éléphants de se qualifier au prochain tour !

Fin de règne !

Voici une élimination qui est synonyme de fin de règne. Puisque c’est la dernière fois que le président de la République procéde à une cérémonie de remise de drapeau en tant que Chef de l’Etat car son mandat expire en fevrier.
De l’autre coté on peut dire que la génération Sadio Mané devrait disputer sa dernière CAN. De toute façon, la retraite de Cheikhou Kouyaté, Idrissa Gana Gueye reste un sujet d’actualité même si pour Sadio Mané on sait qu’il veut encore continuer.
Pour Aliou Cissé, on note des limites nettes sur son coaching avec des choix incompréhensibles. N’est-il pas temps de tenter autre chose avec un nouveau technicien.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.