Le plaisir de s'informer juste et vrai, en temps réel !
Pub-bourse

BLOCAGE DE SES COMPTES PAR ITOC: Le personnel de la Senelec alerte sur de probables délestages

0 184

Le personnel de la Senelec a fait face à la presse pour se prononcer sur le blocage de l’ensemble des comptes de la SENELEC par la société itoc suite à la décision du tribunal de commerce d’instance de Dakar. Ces travailleurs qui assurent la production d’électricité sur tout l’étendue du territoire national alerte sur une éventuelle blackout dans un futur proche. Il prend à témoin l’opinion nationale et internationale pour une crise qui pourrait occasionner un instabilité dans le pays.

« La SENELEC est une entreprise investie d’une mission de service publique, il y a de comprendre quand une entreprise comme SENELEC qui assure la fourniture de l’électricité sur le territoire national, qui est le socle du développement de ce pays. Aujourd’hui nous nous retrouvons dans une situation où tout le pays est menacé. Si tous les comptes de la SENELEC sont systématiquement bloqués par une créance probable parce que il y a aucune décision de justice qui assoit cette créance de l’ordre de 9 milliards que SENELEC devrait à Itoc et que cela bloque tous les comptes de SENELEC. Pour cela nous nous poserons des questions. Quel est le véritable agenda face à cette situation », a fait part Serge Louis Dethié Cissé Secrétaire Général Syndicats des Cadres du SENELEC de ces inquiétudes sur cette décision de justice qu’il ne voit aucun fondement si ce n’est des personnes tapies dans l’ombre pour sombre la société concessionnaire.

Selon lui, le Sénégal doit relever des défis sécuritaires et que la meilleure façon de stabiliser le Sénégal c’est de neutraliser la SENELEC. « Nous représentons le personnel si tous les comptes sont bloqués jusqu’à ceux que la société ne puisse assurer la continuité de service, c’est le Sénégal qui sera dans un blackout total », fait-il savoir. Avant de poursuivre : « Nous alertons l’opinion nationale et internationale que les salariés sont mobilisés pour la préservation de leur outil de travail. Si rien n’est fait très rapidement nous serons obligés de regretter de vivre le blackout qui pèse à très court terme sur le pays. »

La convergence invite les acteurs qui sont la population, les agents de SENELEC les partenaires bilatéraux, multilatéraux, les partenaires techniques et financiers, les partenaires au développement, la Banque Mondiale… tous les acteurs qui participent à la qualité de la fourniture de l’énergie électrique sur l’étendue du territoire par le biais de SENELEC qui est un concessionnaire de service public de l’électricité, ils les alertent tous à se mobiliser et à s’engager pour pouvoir défendre l’outil de travail parce qu’il y va de la sécurité et de la sûreté de tout un chacun. « Si rien n’est fait sous peu les travailleurs comptent décliner un plan d’action avec les partenaires pour que la SENELEC ne sombre par cette décision de justice qui est calibré contre le principe de continuité de service public », a-t-il conclu.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.