Le plaisir de s'informer juste et vrai, en temps réel !
Pub-bourse

Babacar Chadya Sokhna (Boucliers de Macky H35): »Nous allons faire face à ces piteux pyromanes de YAW… »

0 65

Responsable politique de valeur de l’Alliance des Forces de Progrès (AFP, BBY),Babacar Chadya Sokhna ne mâche pas ses mots devant les menaces des responsables de la Coalition Yewwi Askan-Wi-Wallu. Fraîchement désigné Président du Pôle Organisation du Comité électoral de Benno Bokk Yaakaar du départ de Kaolack, il porte l’estocade sur ceux qu’il qualifie de « semeurs de trouble » et  » trublions »: « L’opposition campe sur sa position. Ainsi, elle menace de marcher et de troubler la quiétude des honnêtes citoyens sénégalais. Je dis que nous allons nous dresser contre ces piteux pyromanes. Sonko, Déthié Fall et Cie sont victimes de leurs propres bêtises avec les manquements notés dans leurs listes. Ils doivent alors être sportifs et laisser le jeu électoral poursuivre son cours. Leur menace de déstabiliser le pays ne passera pas. Il est regrettable que ces responsables

de l’opposition ne se soucient même pas des 3 jeunes morts lors des dernières manifestations. Il est le moment pour nous de nous incliner devant leurs mémoires et présenter nos sincères condoléances à leurs familles », lance avec verve le Coordonnateur de la Plateforme « les Boucliers de Macky Horizon 2035″. L’ancienne tête de liste proportionnelle de la Coalition présidentielle le Benno Bokk Yakaar aux dernières élections locales à Kaolack, de renchérir : »Il est grand temps de sonner le temps de la récréation car trop, c’est vraiment trop ! Rien ne sera de trop pour leur faire face . Pour les prochaines élections législatives, nous tablons sur un score de plus de 80% à Kaolack car nous avons le meilleur profil , je veux nommer, Papa Demba Bitèye. Je lance un vibrant appel à tous les membres de la Coalition présidentielle pour une union sacrée autour de nos candidats investis pour relever le défi qui nous attend ». Et le jeune progressiste d’ouvrir le feu sur El Hadji Malick Guèye de Lat Mingué : »Lors du montage du comité électoral de BBY au niveau de Kaolack, des politiciens archaïques et en profond déphasage avec les réalités du moment comme El Hadji Malick Guèye de Lat Mingué ont voulu nous rendre la vie difficile. Ce qui est peine perdue. Ce maître chanteur attitré, salissure politique refuse de voir la vérité d’en face. Il n’est plus sur les tablettes et n’a que sa sale gueule pour débiter des insanités. Il faut qu’il arrête. Il est trop petit pour démoraliser nos troupes », avertit Babacar Chadya Sokhna.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.