Le plaisir de s'informer juste et vrai, en temps réel !

CLIQUEZ SUR L'IMAGE POUR NOUS SOUTENIR

ATTAQUES « INFONDÉES » CONTRE LE MINISTRE DE L’AGRICULTURE: Abdoul Baldé recadre Bassirou Ba de Aar Sunu Moomel et révèle…

0 196
Marre de voir Bassirou Ba du mouvement Aar Sunu moomel dire des contre-vérités sur le ministre de l’Agriculture et sur la distribution des engrais, le coordonnateur du pôle de communication du professeur Moussa Baldé a apporté des précisions sur ce qui se passe réellement sur le terrain avec des chiffres vérifiables auprès des gouverneurs, des préfets et des sous-préfets.  Selon le professeur Abdoul Baldé, « ce maître chanteur » n’a pas eu ce qu’il voulait, c’est pourquoi il s’acharne sur le ministre de l’Agriculture.
 Les attaques « infondées » de Bassirou Ba de Aar Sunu moomel contre le ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural, le professeur Moussa Baldé, sont motivées par un chantage doublé d’un harcèlement si l’on en croit le professeur Abdoul Baldé, coordonnateur du pôle de communication du ministre Moussa Baldé. Face à la presse, il révèle que Bassirou Ba était venu voir le ministre dans son bureau afin que ce dernier l’associe à sa tournée nationale au frais du ministère, chose qu’il n’a pas eue, c’est pourquoi, avec l’appui des individus mal intentionnés, il s’acharne sur lui. Considérant que ces attaques commencent à perdurer et que le gars, constatant qu’il n’est pas inquiété car le ministre n’a pas son temps, il continue « ses balivernes ». Raison laquelle le professeur Abdoul Baldé et Cie ont convié la presse pour éclairer la lanterne des Sénégalais.
« Invité dans une émission radio, durant toute l’émission, il a enchaîné mensonge, dénigrement et affabulation que je vais démonter point par point comme un château de cartes. Vous verrez combien cet homme cherche à manipuler l’opinion, combien il est ingrat pour avoir été lui même au bureau du ministre Moussa Baldé pour qu’on l’associe à la tournée nationale que le ministre effectue bien entendu au frais du ministère. Mais comme nous ne cédons pas au chantage et à la manipulation, voilà le maître chanteur qui squatte les plateaux de télévision et de radio pour raconter des balivernes », a souligné Abdoul Baldé ce lundi lors d’un point de presse.
Les propos du président de Aar Sunu moomel selon lesquels le pays manque d’engrais ont été balayés d’un revers de main par monsieur Baldé qui, se demande si réellement Bassirou Ba parlait du Sénégal.
 » Il dit qu’il n’y pas d’engrais. Je me demande si ce monsieur ne venait pas d’un autre pays car s’il parle du Sénégal,  voici la situation que vous pouvez vérifier auprès des gouverneurs, des préfets et des sous-préfets qui président les commissions mises en place dans le cadre de la distribution des engrais. Ce n’est pas le ministre qui distribue, ses agents encore moins.
Pour Matam, il était prévu 80 tonnes et toute cette quantité a été livrée soit 100%; pour la région de Ziguinchor, il était prévu 3052 tonnes et au moment où je vous parle, les 2027 tonnes ont été livrées, soit 64%; pour la région de Diourbel, il était prévu 2705 tonnes, les 1575 tonnes ont été livrées, soit 57,1%; pour la région de Louga, sur les 2115 tonnes prévues 2060 tonnes ont été livrées, soit 97,4%. Pour Kedougou, sur les 130 tonnes prévues,  les129 tonnes ont été livrées, soit 99%.  Kaffrine  sur 5075 tonnes prévues, les 4695 tonnes livrées, soit 93 %.
Fatick, sur les 3240 tonnes prévues, les  3015 tonnes sont livrées, soit 93%.  Pour Kolda, pour  les 2265 tonnes prévues, les 2265 sont livrées soit 100%. Sedhiou, 1185 tonnes prévues, 1085 tonnes livrées soit 93,1%. Kaolack, sur les 6275 tonnes prévues, 4890 tonnes sont livrées, soit 78%. Thiès sur les 1300 tonnes prévues, 1086 tonnes ont été livrées soit 83,5%. Touba 1870 tonnes prévues, 1870 livrées,  soit 100% », précise le professeur Abdoul Baldé.
Il révèle ainsi qu’en termes de distribution, ils sont à 86%, quasiment le même pourcentage que l’année dernière.
Suffisant pour dire que le président de Aar Sunu Moomel qui n’a même pas de champs ne maîtrise rien de ce qu’il avance.  » C’est un mythomane que vous n’entendrez jamais donner des chiffres. Qu’il arrête ces farces et qu’il cherche un travail. N’ayant ni travail ni champs, il se permet de tirer sur un ministre de la République, professeur de surcroit, à moindre occasion. Désormais nous allons faire face à ce maître-chanteur. Le ministre Moussa Baldé n’a pas son temps. C’est pourquoi nous sommes là pour éclairer la lanterne des Sénégalais avec des chiffres que tout le monde peut vérifier », dixit le Professeur Abdoul Baldé, coordonnateur du pôle de communication du ministre Moussa Baldé.
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.