Le plaisir de s'informer juste et vrai, en temps réel !
Pub-bourse

Arrestation de Fatou Kiné Cissé alias “Choupy” : La reine du trafic de volet, drogue très courue dans le Dakar by night…

0 94

Les nommés Fatou Kiné Cissé alias « Choupy » et Bilal Cissé ont été interpellés pour association de malfaiteurs, trafic international d’ecstasy en groupe criminel organisé portant sur soixante-dix-huit (78) comprimés d’ecstasy et blanchiment de capitaux. Le jeudi 04 août 2022 vers les coups de 15 heures, les éléments de l’Unité de Lutte de Karang de la Brigade régionale des stupéfiants de Fatick, exploitant une information anonyme, ont appréhendé deux (02) individus à bord d’une moto alors qu’ils tentaient de se soustraire au contrôle de police.

L’interpellation des susnommés est consécutive à l’exploitation d’un renseignement anonyme faisant état d’un intense trafic international d’ecstasy connu sous la dénomination de « volet » sur l’axe Gambie-Dakar.

Pour rappel, la circulation de cette drogue aux « vertus » aphrodisiaques dans les milieux huppés de Dakar a fait l’actualité ces derniers temps, justifiant du coup l’intensification des actions des services de sécurité contre ce problème sécuritaire.

C’est ainsi que ce 04.08.2022 vers 15 heures, une moto jakarta, avec à son bord deux individus dont un correspondait aux critères de ciblage des policiers ,a été stoppée pour contrôle alors qu’elle tentait de se soustraire au dispositif sécuritaire.

Interpellés, ils se sont respectivement identifiés sous les noms de Fatou Kiné Cissé et Billal Cissé. Fouillée, la première nommée a été trouvée détentrice de soixante-dix-huit comprimés d’ecstasy, dissimulés dans son sac à main ainsi que de sommes de quatre-vingt-dix mille (90.000) FCFA et cent trente (130) Dalasi. Quant au second nommé, conducteur de la moto, aucun objet n’a été trouvé par devers lui. Interrogée sommairement sur l’origine et la destination du produit, la dame Fatou Kiné Cissé a déclaré s’être fournie en Ecstasy en Gambie pour un montant de cent mille (100.000) FCFA. Elle a révélé en être à son cinquième voyage entre les deux pays.

Poursuivant les investigations à Dakar, les éléments de la BRS de Fatick et ceux de Dakar ont mené de plus amples investigations et recoupements dans les quartiers Ngor et Almadies, aux fins de cerner les ramifications de cette filière internationale de trafic de comprimés d’ecstasy plus connus sous la dénomination de « volet » et de perquisition au domicile de la mise en cause.Une perquisition qui s’est s’est soldée par la découverte de ballons de protoxyde d’azote et de capsules usagées.

Choupy révélera aux enquêteurs son mode opératoire en terre gambienne et précisera que le comprimé qui peut coûter en Gambie entre 1.750, 2.000 ou 3.000 CFA est revendu au Sénégal entre 15.000, 10.000 ou 8.000 FCFA.

Aux dernières nouvelles, les mis en cause ont été déférés au parquet de Fatick. Auparavant, CHOUPY qui , hormis son statut de trafiquant, a reconnu être à la fois consommatrice de haschisch, de cannabis, de protoxyde d’azote et de cocaïne, se serait montrée très bavarde sur le trafic de cette drogue entre Dakar et la Gambie, mais aussi dans les milieux de vie nocturne à Dakar.

Les investigations en cours, en relation avec les services partenaires gambiens vont certainement déboucher sur de nouveaux développements concernant cette affaire qui fait déjà craindre dans certains milieux. Affaire à suivre..

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.