Le plaisir de s'informer juste et vrai, en temps réel !
Pub-bourse

AMÉLIORATION DE LA PROTECTION SOCIALE: L’OIT tient une réunion de haut niveau à Dakar

0 80

 

L’organisation Internationale du Travail (OIT), a tenu, ce mardi , à Dakar, une réunion de haut niveau sur les progrès et les défis de l’extension de la protection sociale dans le cadre du partenariat OIT-Sénégal-Belgique. La réunion réunie pour trois jours des représentants de différents ministères, tel que le ministère du travail, du dialogue social et des relations institutionnelles, des représentants de la Délégation générale à la protection sociale et à la solidarité nationale, des représentants des centrales syndicales, des organisations d’employeurs, l’Ambassade de la Belgique et des partenaires du développement.

Les résultats du projet « Bâtir des systèmes nationaux de protection sociale robustes pour couvrir les travailleurs et leurs familles, faciliter leur accès aux soins de santé et leur permettre de faire face aux défis de demain au Sénégal » ont été présentés lors de l’ouverture de ces séances. Le représentant résidant de l’OIT au Sénégal a dans son allocution d’ouverture rappelé l’importance pour les Etats d’améliorer la protection sociale dans les politiques publiques des Etats.
« La protection sociale est un droit fondamental de l’être humain et constitue un facteur de développement. Elle contribue à réduire la pauvreté ce qui fait d’elle donc un outil de prévention des crises humanitaire. Elle permet aussi de renforcer le capital humain et la productivité même si elle n’est pas effective dans son applicabilité » a déclaré Koulibaly Siaka représentant résidant de l’OIT.
Ce projet, financé par le Ministère en charge de la coopération au développement de la Belgique a été mis en place par l’OIT en étroite collaboration avec le Gouvernement du Sénégal. Parmi les principaux résultats, ce projet a permis la mise en place de la nouvelle Mutuelle Sociale Nationale des Artisans du Sénégal (MSNAS) et la détermination des paramètres techniques et institutionnels de la branche santé du nouveau Régime simplifié de sécurité sociale destiné aux travailleurs et travailleuses de l’économie informelle (RSPC).
Ceci s’est déroulé parallèlement à la mise en place de la plateforme (cadre) de pilotage de la réforme visant l’extension de la protection sociale à l’économie informelle au Sénégal. « L’Etat du Sénégal a placé la protection sociale au cœur de ses préoccupations. Cette rencontre permettra donc de relever l’amélioration de la protection sociale par la détection des contraintes», a fait savoir Mamadou Lamine Directeur de cabinet du ministre du travail, du dialogue social et des eelations institutionnelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.