Le plaisir de s'informer juste et vrai, en temps réel !

CLIQUEZ SUR L'IMAGE POUR NOUS SOUTENIR

Affaire Dakarnave: Réponse du responsable des RH Serigne Malick Sock à Yoor-Yoor

0 253

De 1999 date de liquidation de Dakarmarine à nos jours Dakarnave société ayant repris l’exploitation a connu un essor sur le plan économique et porte un label international dans le cadre de la réparation navale a gagné la confiance de plusieurs compagnies maritimes qui battent cap sur Dakar.
Ce que Yoor-Yoor oublie de mentionner est que Dakarnave est née des cendres de Dakar marine qui était en faillite, et qui est resté des dixièmes d’années sans repreneur, seul Lisnave International a osé à l’époque investir dans ce chantier Naval en déclin.
Ainsi à la fin des 25 ans, l’état du Sénégal doit remercier avant tout, Lisnave International pour sa contribution au développement du Sénégal par sa contribution dans l’économie du pays et surtout par le rôle important qu’il a joué dans l’insertion professionnel des jeunes sénégalais en
Cette campagne de désinformation sur la situation sociale de l’entreprise ne passera pas, le personnel est en train de faire leur travail tranquillement avec un bon climat social sans grève ni aucun mouvement d’humeur et les délégués du personnel sont en train de jouer leur rôle de défense des intérêts du personnel a travers les réunions mensuelles qu’ils partagent avec la Direction Générale.
La société Dakarnave est totalement en régle à la législation sénégalaise et personne ne peux démontrer le contraire, malgrés toutes les tentatives de diabolisation.
Comme matérialisé les attestations de régularité délivrée par l’Inspection du Travail et la sécurité social, L’ipres et Caisse de sécurité et l’IPM en date du 30 mai 2024 et qui sont disponibles pour consultation.
S’agissant de contrat à durée déterminée, les saisonniers y compris, les sources de journal Yoor-Yoor devrait savoir que Dakarnave est un chantier naval et fait partie des entreprises qui peuvent avoir recours au CCD de manière indéfini mais si ce n’est pas le cas à Dakarnave.
Le recrutement du personnel temporaire se fait conformément à l’article L 43 du code du travail et l’arrêt N°1887 du 06 mars 2008, fixant la liste des activités dans lesquelles il est d’usage de ne pas recourir au contrat au durée indéterminée.
L’information selon laquelle Dakarnave fait usage à des contrats de stage avec une rémunération de 40.000F est totalement fausse.
En effet Dakarnave prend des stagiaires des écoles de formation partenaires sous formes de stage d’imprégnation et d’insertion en entreprise, pour appuyer l’Etat du Sénégal dans sa politique d’insertion des étudiants des écoles de formation avec une indemnité de transport de 40.000F et une prise en charge au niveau du restaurant de l’entreprise.
Les travailleurs saisonniers jouissent de tous leur droit et sont réénumérés conformément à la convention collective et interprofessionnelle en vigueur au Sénégal.
En mai 2024, les travailleurs de Dakarnave ont reçu un 14ème mois comme prime exceptionnelle allant jusqu’à 4 salaires.
Le 13ème mois est payé chaque mois de décembre.
Avances Tabaski 200.000F pour les cadres et 150.000F pour le reste du personnel
Avance korité 150.000 pour les cadres et 100.000F pour le reste du personnel
Avance scolaire 70.000F par travailleur
Une subvention journalière pour la restauration du personnel à hauteur de 1.170F par travailleur
Une subvention et un partenariat avec SETER pour faciliter le transport du personnel et la méme formule est prévu avec le BRT
Les prêts mobiliers sont octroyés aux travailleurs pour les aider à s’équiper.
Pour ne citer que cela.
S’agissant des informations sur la rémunération du personnel qui sont erronées, je pense que sa vaut pas la peine d’y répondre d’autant plus que nous sommes totalement en régle avec la législation sénégalaise, la convention collective et interprofessionnelle et en phase avec notre accord d’établissement qui est notre support de rémunération en interne, qui offre aux travailleurs des conditions plus favorables que celles qui sont prévues par la législation en vigueur.
Pour ce qui disent que Dakarnave n’a jamais contribué aux logements des travailleurs, nous demandons d’ailleurs discuter avec les travailleurs qui sont à la cité Dakarnave vers Niakhirate, qui est issu de la coopérative de Dakarnave numéro 1, qui ont eu a bénéficier d’un apport de Dakarnave à hauteur de 500.000 F par travailleurs pour l’acquisition des terrains.
Comme tout entreprise qui respecte la législation sénégalaise en matière de travail, la liberté syndicale est respectée à Dakarnave.
La direction de Dakarnave n’a pas à interférer les activités syndicales du Personnel.
Néanmoins, Dakarnave reconnait avoir de bon rapport avec son syndicat en prônant le dialogue social pour maintenir la paix sociale de l’entreprise.

Serigne Malick Sock,

Responsable des Ressources humaines

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.