Le plaisir de s'informer juste et vrai, en temps réel !
Pub-bourse

AFFAIRE AMI NDIAYE GNIBY: Encore des députés en garde à vue !

0 36

C’est devenu monnaie courante sous le régime du président Macky Sall. Les arrestations, mandats de dépôt, gardes à vue occupent quotidiennement l’actualité dans la presse sénégalaise. Et toujours les mêmes têtes, s’il ne s’agit pas d’hommes de médias, ce sont les hommes politiques ou activistes. Cette fois ci, c’est aux députés du parti Pur de subir le fouet de la Justice sénégalaise. Convoqué hier par la Division des investigations criminelles (Dic), sur l’affaire qui s’est déroulée à l’Assemblée nationale le 1er Décembre dernier, lors du vote du budget du ministre de la Justice. 

A l’issue de leur audition à la Dic, les deux députés à savoir Massata Samb et Mamadou Niang ont été placés en garde à vue et accusés de coups et blessures volontaires. Autre dossier qui vient allonger la longue liste des arrestations.
Selon leur avocat, l’immunité parlementaire des deux députés a été violée, raison pour laquelle, ces derniers n’ont pas répondu aux questions des enquêteurs.

Pour rappel, il faut noter que le 1er Décembre dernier, la députée de la mouvance présidentielle, Ami Ndiaye Gniby a été giflée par le député du PUR Massata Samb, avant de recevoir un coup de pied au ventre de la part de l’autre député du PUR Mamadou Niang, après avoir proféré des paroles à l’endroit de Serigne Moustapha Sy, responsable moral du Pur. L’affaire a suscité par la suite, un tollé dans les médias, avant que le procureur n’ordonne l’arrestation des députés. Restés introuvables des jours, les deux députés ont répondu hier à la convocation de la Division des investigations criminelles, accompagnés par certains de leurs camarades députés et de membres du Pur.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.