Le plaisir de s'informer juste et vrai, en temps réel !
Pub-bourse

ACCÈS AUX UNIVERSITÉS EUROPÉENNES: L’université de Huelva d’Espagne et l’Institut Supérieur Hekima Santé de Dakar scellent un accord

0 21

L’Institut Supérieur Hekima Dakar spécialisé dans la formation des métiers de la santé et l’Université Huelva d’Espagne ont signé ce lundi une convention de mobilité académique des étudiants africains, en vue de leur faciliter l’accès aux universités européennes pour des séjours d’étude, des stages de renforcement de capacité et des rencontres scientifiques et de recherche dans divers secteurs.

Les étudiants régulièrement inscrits à l’Institut Supérieur Hekima Dakar peuvent désormais aller poursuivre leurs études en Espagne. L’annonce a été faite ce lundi par les autorités, en l’occurrence Souleymane Aliou Diallo. Il s’exprimait lors de la signature d’une convention académique avec l’Université Huelva représentée par la délégation européenne conduite par l’Honorable Mme Maria Antonia Pena GUERRERO, Professeure agrégée et Présidente du Conseil des Universités de Huelva.

Pour rappel, le Réseau HEKIMA International est un groupe d’universitaires composé des soixante-trois (63) universités et établissements ibéro-américains basé en Andalousie. Alors que l’Institut Supérieur Hekima de Dakar est un établissement privé, spécialisé dans la formation des métiers de la santé, avec comme mission d’assurer une formation aux métiers de la santé, ce qui lui a permis de se positionner en tant qu’Institut de renommée nationale et internationale dans ce domaine et ainsi participer à combler le déficit du personnel de santé en milieu rural et urbain.

Ayant l’autorisation du ministère de la Santé, et en processus d’Habilitation de l’Anaq à délivrer la licence en science infirmière obstétricale, l’équipe pédagogique, s’est fixé comme principal objectif d’assurer une formation de qualité qui répondrait aux exigences de différentes structures sanitaires : hôpitaux, cliniques, centres de santé, poste de santé…
L’ouverture à l’international à travers les conventions de partenariats permet aussi d’enrichir l’environnement local et national de leurs étudiants, par l’apport de pratiques de plusieurs pays dans les différents domaines de la santé. C’est dans cet élan que l’Université de Huelva l’accompagne pour une formation de qualité.

L’Université Huelva s’active dans la mobilité académique des étudiants africains, en vue de leur faciliter l’accès aux universités européennes pour des séjours d’études, des stages de renforcement de capacité et des rencontres scientifiques et de recherches dans divers secteurs.

C’est dans cette même ordre d’idée que le groupe CEFER-HEKIMA a reçu une délégation européenne conduite par l’Honorable Mme Maria Antonia Pena GUERRERO, Professeure agrégée et Présidente du Conseil, Recteur de l’Universités de Huelva en Andalousie (Royaume d’Espagne).

Cette visite de travail, une première en Afrique, est l’occasion pour la mission d’échanger avec les autorités gouvernementales sénégalaises et des institutions partenaires sur des dynamiques académiques pour la recherche et l’innovation mais surtout les conditions de séjour des milliers d’étudiants Sénégalais en Europe.

Par la même occasion, la coopération entre l’université de Huelva et le groupe (Cefer- Hekima) s’agrandit, dans une dynamique d’appui technique et pédagogique.
En effet un premier partenariat entre l’U.H.U et CEFER pour la mobilité des étudiants vers l’Espagne avait porté ses fruits. Ce qui motive aujourd’hui vers un deuxième partenariat entre cet fois ci l’Institut Supérieur Hekima santé et l’U.H.U

Il faut enfin souligner que l’objectif de cette coopération est de favoriser l’établissement des échanges d’étudiants, la mise en pratique des enseignements, le renforcement de capacité des professeurs. Mais aussi de favoriser une ouverture sur le plan international, avec la mobilité des étudiants sénégalais vers l’Espagne sur le plan technique et pédagogique. Plus loin, il s’agit également de diminuer les inégalités qui existent entre les différentes classes sociales. Car permettant à tous les étudiants de toutes classes confondues de pouvoir effectuer des voyages d’études dignes par ordre de mérite.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.