Le plaisir de s'informer juste et vrai, en temps réel !

CLIQUEZ SUR L'IMAGE POUR NOUS SOUTENIR

Abdourahmane BALDÉ – Doura: « À KOLDA, la santé est oubliée par le pouvoir central »

0 187
Abdourahmane BALDÉ le Président du mouvement Kolda Debout et alliés attire l’attention des autorités sur la situation sanitaire dans le Fouladou. Selon Doura, le pouvoir central néglige ce secteur aussi important alors que les populations souffrent.
« C’est avec beaucoup d’amertume que j’écris ces lignes pour parler de la situation sanitaire à Kolda, plus précisément à l’hôpital régional. Une structure sanitaire qui manque de tout alors qu’elle devrait être la référence de la région du Fouladou et même de la zone sud.
L’hôpital régional de Kolda n’a pas de neurologues, ni de psychiatres, ni de radiologues, encore moins de gériatres.
L’infrastructure hospitalière est délabrée faute d’entretien et d’investissements pour maintenir en bon état les bâtiments, les équipements et même le circuit routier interne. Le plateau technico-médical est loin des standards et la preuve la plus palpable est l’absence de SCANNER. Le SCANNER est l’une des doléances les plus importantes et pressantes exprimées par les populations depuis plusieurs mois mais l’autorité peine à la satisfaire. C’est d’ailleurs l’occasion de saluer le sursaut initié par une frange consciente de la population et la société civile.
De notre côté nous avons essayé tant bien que mal d’apporter notre pierre à l’édifice avec des journées de consultations médicales gratuites et l’équipement des postes et centre de santé. Malheureusement en ce qui concerne l’hôpital régional, notre soutien et l’action des populations se heurtent souvent à la volonté de l’autorité centrale qui a encore une fois oublié de tenir parole. On est à mi-Mars 2022 et toujours rien.
 Mais trop, c’est trop. Aujourd’hui nous sommes déterminés à accompagner cette initiative des populations et dénoncer l’inaction de l’autorité centrale mais aussi le silence coupable des autorités locales.
Kolda Tampi, Kolda moggo mayi. », a notamment écrit Abdourahmane BALDÉ – Doura, Président du mouvement Kolda Debout et alliés dans une publication.
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.