Le plaisir de s'informer juste et vrai, en temps réel !
Pub-bourse

ABDOULAYE DIEYE, DIRECTEUR GENERAL DE L’AIBD S.A : Homme de défis, itinéraire d’un travailleur discret

0 83

 

 

Il s’agit d’un fils de la cité du rail sur la piste d’envol. Abdoulaye Dièye, nouveau directeur général de l’Aéroport international Blaise Diagne (AIBD S.A), puisque c’est de lui qu’il s’agit, est un commis de la république, un travailleur hors pair. Son récit de vie d’Abdoulaye Dièye, nouveau directeur général de l’Aéroport international Blaise Diagne (AIBD S.A), n’est ni un énoncé de souffrances ni un roman d’aventures merveilleuses. Il est celui d’un homme dévoué et altruiste qui s’assigne des objectifs et s’emploie à les réaliser à force de persévérance. Tout simplement.
A Thiès, les chaumières se font l’écho de son altruisme. Sans tambour ni trompette. Sans en tirer vanité non plus. Etonnant paradoxe pour un homme politique, diriez-vous. Noblesse d’âme, préfèrent dire les proches du nouveau directeur général de l’AIBD S.A, M. Abdoulaye Dièye, qui a été honoré de la confiance du président de la République, M. Macky Sall, à l’issue du Conseil des ministres du 28 septembre 2022. Ses actions au service de la communauté meublent son silence et font de ce natif de Thiès une personnalité politique attachante qui se démarquant par ses vertus d’humilité et de tempérance. C’est en témoignage de reconnaissance, certainement, que 10.300 Thiéssois lui ont fait confiance lors des dernières élections territoriales, devancé par Yewwi Askan Wi et Benno Bokk Yaakar soit 13,9 % des voix au niveau de la ville et 20,6% dans sa commune de Thiès Est ; faisant de lui la surprise de ce rendez-vous électoral pour les esprits les moins avertis.
Président de la Coalition citoyenne And Siggil Thiès, il avait conduit une liste parallèle de la mouvance présidentielle, se retrouvant avec 20 conseillers municipaux dans la commune de Thiès. L’action politique du président du mouvement Siggi Jotna n’est que le prolongement de sa fibre sociale, de son empathie, de son désir ardent d’adoucir le sort de ses concitoyens sans en espérer un gain politique.
La politique, chez Abdoulaye Dièye, est aussi le champ de l’humanisme, de l’altruisme. En 2016, lors de sa rentrée politique avec la participation de 1000 militants en soutien au Président Macky Sall, ne disait-il pas vouloir « impulser une dynamique organisationnelle, construire un discours politique nouveau de rupture calqué sur la philosophie politique du Siggi Jotna. Il s’agit de sortir Thiès de son corset de ville rebelle pour la projeter dans l’arène de l’émergence avec le Président Macky Sall ».

 

Travailleur méthodique et acharné

 

Explore-t-il ainsi toutes les sphères sociales pour venir en aide à ceux que sa bienveillance soulage depuis des lustres. Le soutien constant apporté aux communautés religieuses, aux « daaras », aux groupements de femmes, aux personnes handicapées…, sans tenir compte de leurs sensibilités politiques ou confessionnelles, porte l’empreinte de sa sollicitude, faisant ainsi de ce fils d’un commerçant et d’une femme marchande la figure de la bienveillance dans la cité du rail.
Au début de la pandémie de Covid-19, plus de 300 familles ont trouvé le réconfort dans la grandeur d’âme du président de Siggi Jotna. Dans le cadre de la réhabilitation du terrain de Basket de l’US Rail, il a pris en charge la totalité des frais liés aux travaux de pavage. Il en a été de même avec la réfection des toilettes de l’école élémentaire Iba Caty Ba d’un coût de 3.000.000 FCFA. M. Abdoulaye Dièye a, en outre, réalisé un parking extérieur moderne avec une grande capacité d’accueil et une salle pour les visiteurs à l’hôpital régional de Thiès d’un coût de 9.000.000 FCFA. Une œuvre méritoire parée de l’auréole de la discrétion.
Cette remarquable disposition à aider de l’ancien élève de l’Ecole élémentaire Iba Caty Ba (ex-Clémenceau) dans les années 1980 résulte sans doute de son éducation et de sa trajectoire digne des meilleurs éloges. Il n’est pas né dans l’opulence mais s’est échiné à se fabriquer un destin enviable en naviguant entre les écueils. « En plus des études, il assistait nos parents dans leurs activités. Notre grand-père maternel lui enseignait le Coran dans sa boutique d’encens au marché central de Thiès. Il ne rechigne pas à la tâche », confie un de ses frères.

 

Humilité et pragmatisme

 

Après son baccalauréat au lycée Malick Sy de Thiès (Série D) en 1997, il s’inscrit à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar et en sort avec le niveau Dues en physique-Chimie. L’enfant de Bayal Khoudia Badiane, mythique quartier de Thiès, est également titulaire d’une maîtrise en Transport-Logistique obtenue à l’Institut supérieur des transports (Ist) du groupe Supdeco de Dakar. Il est Docteur en port en management portuaire de l’université Bircham International.
A l’issue de nombreuses autres formations, il monte une société d’agence maritime et aérienne. Depuis 18 ans, il est le Président Directeur général de la Société de Consignation et de Transport (SOCOTRA S.A) avec plus de 100 emplois directs. « C’est un chef d’entreprise exigeant avec lui-même et avec ses collaborateurs. Il est discret, respectueux, méthodique et pragmatique, faisant de la gestion par le résultat sa marque descriptive dans son management », décrit un de ses frères.
Le successeur de Doudou Ka à la tête de l’AIBD S.A est, depuis 2019, l’administrateur général de Promotion Santé Services Population -Urolaser et, depuis 2016, directeur administratif de Flevotrade Farm Sénégal, filiale de Flevotrade Hollande. Le voici, désormais, à la tête d’une stratégique structure de l’Etat que son sens du management, sa personnalité et les vertus, qui le distinguent, contribueront à faire entrer dans le giron de l’excellence.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.