Le plaisir de s'informer juste et vrai, en temps réel !
Pub-bourse

EMPLOI DES JEUNES: Soham El Wardini enrôle 50 diplômés sans emploi

0 367

La Mairie de la ville de Dakar à travers le FODEM et INTOUCH a procédé, ce jeudi, à la cérémonie de remise des kiosques de transfert d’argent et de financement à 50 jeunes du regroupement des diplômés sans emploi du Sénégal. Une manière d’accompagner ces jeunes à mener leurs activités.

 

Le regroupement des diplômés sans emploi du Sénégal est une initiative qui œuvre à la quête d’emploi. Créé le 25 août 2011, il contribue à la création d’emplois et de revenu durable à travers le renforcement des compétences et l’accompagnement financier de micro entreprise des jeunes et des femmes. Pour les accompagner, la Mairie de la ville de Dakar en partenariat avec FODEM, (fonds de développement et de solidarité municipal) et INTOUCH a remis des kiosques à 50 jeunes diplômés sans emploi du Sénégal pour leur permettre de travailler dans le secteur des transferts d’argents et d’autres services.

 

Soham El Wardini, maire de la ville de Dakar, consciente des problèmes d’emplois, s’engage à accompagner les jeunes et femmes porteurs de projets dans le cadre du développement locale. « Notre dynamique rentre dans le cadre de la politique de création d’emplois et d’autonomisation des femmes et des jeunes. Pour rappel, 13 milles femmes et jeunes ont été financés pour l’année 2020-2021 avec un montant de 485 millions » a-t-elle soutenu avant de solliciter l’accompagnement de tous les acteurs de l’écosystème, de l’entrepreneuriat social des jeunes de s’engager à leurs côtés pour solutionner le problème de l’emploi fes jeunes. A la question des bourses, stages et financements, réclamés par les étudiants, elle renseigne que la ville de Dakar octroie des moyens aux étudiants de l’université cheikh Anta Diop pour les soutenances avec un montant de 200 mille chacun. Pour l’année 2022, 2 milliards de FCFA a été octroyés pour la prise en charge scolaire des jeunes au niveau de l’université et à l’extérieur.
Pour conclure, elle conseille aux jeunes de se lancer dans le monde de l’entrepreneuriat qui constitue l’un des secteurs les plus ouverts et les plus bénéfiques.

Le porte-parole dudit regroupement, Monsieur Yves Nzalé, s’est réjoui de cette belle initiative de la mairesse et invite les jeunes à ne pas se lacher. « Conscient des des problèmes d’emplois, nous interpellons l’État ainsi que les autres mairies à agir de la même sorte que la ville de Dakar pour but de former, d’accompagner et de financer les jeunes ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.